thai friendly thai love links



«

»

fév 16 2012

Imprimer ceci Article

Une Saint Valentin à la Nana Plaza de Bangkok

La Saint Valentin… encore une belle connerie de fête commerciale. J’aime pas trop les 14 Février, comme dirait Orelsan… Enfin je n’aimais pas trop quand j’habitais en France, obligé d’acheter un cadeau à ma miss du moment ou sinon elle faisait la gueule. Et depuis le sketch de Gad Elmaleh sur la Saint Valentin, je m’étais fait cramer toutes mes excuses bidons pour esquiver les cadeaux. Mais bon tout ça c’est du passé, maintenant que j’habite à Bangkok, la Saint Valentin revêt une tout autre dimension. C’est un peu comme pour le réveillon du 24 Décembre, certains vont se faire un repas en famille ou entre potes, moi je vais abuser de la Chang Beer et m’offrir une Pute de Noël comme cadeau. Et bien pour la Saint Valentin c’est pareil: direction Nana Plaza pour trouver une Valentine. Au moins là le côté commercial de la chose ne fait aucun doute, et comme ils disent dans le film Lady Bar: plutôt que d’offrir des fleurs à la fille, je lui donne l’argent des fleurs. Comme ça au moins elle est sûre de trouver un truc qui lui plait… Et puis comme ça moi je n’ai pas besoin de me galérer à cumuler drague/resto/ciné pour passer la Saint Valentin avec une bombe sexuelle! Bon aller, sur ce, la Chronique… bonne lecture!

 saint valentin nana plaza bangkok

Big Dogs Beer Bar

Debut de soirée classique, qui commence au Big Dogs où je dois retrouver un collègue français expatrié pour boire une petite bière. Bangkok oblige, rendez-vous à 20h, je débarque à 20h45. A part ça rien de bien spécial, si ce n’est que pour la Saint Valentin beaucoup de filles de bar ont des planches de stickers en forme de cœurs, et au bout de même pas cinq minutes je me retrouve comme un con avec trois cœurs autocollants atour du croco de mon polo. La grande classe. On décide de bouger du Big Dogs après notre première bière, et on se met à la recherche d’un gogo bar où on ne va pas souvent, histoire de voir de nouvelles têtes. Mon objectif c’est de trouver une Valentine pour la soirée, de la chair fraîche, une que je n’ai jamais barfiné avant. Du coup on échoue au Pretty Lady Gogo Bar, vu qu’on n’y va quasiment jamais.

 

Pretty Lady Gogo Bar

Quelle blague! Pretty Lady!? Hè mais Pretty de quoi? Une dizaine de danseuses sur la scène, une ou deux à la limite d’être potentiellement barfinable, mais rien qui casse des pavés. Pas de grosse bombe, pas de vraie tuerie, pas de Valentine. On attend quand même le deuxième set de danseuses, c’est un peu mieux, mais c’est toujours pas ça. Bon ben au moins comme ça c’est clair, ce n’est pas ici que je vais pécho ce soir. On commence à réfléchir à la suite du programme, et bien que n’étant pas spécialement fan de ses usines à putes, je me décide à inclure les Rainbow Gogo Bars dans mon itinéraire si je vois que l’heure tourne et que Valentine ne se montre toujours pas. Ben ouais, c’est pas tout mais y’en a qui bossent demain! On se met d’accord pour aller faire un tour à l’Erotica Gogo Bar, histoire de voir si je peux mettre la main sur la #3, la #4 ou la #21.

 

Erotica Gogo Bar

Première déception, la #4 n’est pas dans le bar… elle doit déjà être la Valentine de quelqu’un d’autre ce soir. La #21 est là, mais mon collègue me dit qu’elle a 17 ans! Euh, tout compte fait je vais l’oublier en fait, autant éviter les embrouilles. Je reviendrai la choper dans quelques mois. En lot de consolation, il y a les Carlsberg à 95 THB, c’est toujours ça de pris. Et il y a la #9, qui n’est pas trop mal, et qui fait un effort louable pour danser, mais je n’accroche que moyennement. L’heure tourne, on se décide pour aller faire un tour au Mandarin Gogo Bar qui compte quelques petites bombes parmi ses danseuses, avant de passer éventuellement en mode Rainbow.

 

Mandarin Gogo Bar, Acte I

Arrivé devant le Mandarin, on croise notre pote Bom, un thaï pas très net qui bossait au Playskool Gogo Bar avant. Apparemment maintenant il bosse au Mercury Gogo Bar, mais je ne suis pas fan de ce bar là: la scène est minuscule et les danseuses n’ont rien d’extraordinaire… Il insiste pour qu’on rentre boire un bière dans son bar à gogo, j’esquive en lui disant qu’on va rentrer voir à l’intérieur et que si les filles nous plaisent alors on reste boire un verre. On est rentré, on n’a rien vu de bien, on s’est barré. Une fois dehors j’essaye d’esquiver l’entrée du Mandarin Table Dance, pour ne pas tomber sur la gogo danseuse que j’ai barfiné samedi soir. Si jamais elle est là, ça ne serait pas impossible que je ne lui résiste pas, et ça va à l’encontre de mon plan initial: pas de réchauffé ce soir. On monte donc au Mandarin, mais il ne reste que des places de merde: les chaises hautes du fond et les espèces de poufs juste devant les pouffes. D’un rapide coup d’œil je balaye la salle et repère mes trois copines #16, #39 et #44 sur lesquelles j’ai une option. Je me dis qu’on peut toujours repasser plus tard pour voir s’il y a de la place sur les banquettes, mais qu’en attendant, il va être temps de passer aux choses sérieuses et d’aller se fondre parmi les japonnais dans un Rainbow.

 

Rainbow 1 Gogo Bar

On opte pour le Rainbow 1, qui compte habituellement quelques beautés rares. On repère une petite miss plutôt pas mal qui lance des regards dans notre direction. J’hésite un petit peu, et mon collègue me fait remarquer que si je n’ai pas envie de barfiner un fille comme elle, il est temps que je mette la barre un peu moins haut. Il a raison, mais j’ai mes raisons, je cite: « Si si elle est bien, mais elle a une tête mignonne et sympa… ma Valentine je la veux avec une tête de chienne! ». Et justement en parlant de chienne, je repère une danseuse qui colle à l’image que je m’étais fait de ma Valentine. Elle est grande, elle est belle et elle a la tête de l’emploi. Je la cherche un peu du regard, et elle descend quasiment aussitôt de la scène puis se dirige dans notre direction. « Izi! », me dis-je à moi-même. Mais en fait non, elle s’arrête à la table juste à côté pour se mettre sur les genoux d’un bon gros touriste sexuel. Le mec a déjà bien claqué de l’argent vu le nombre de tickets entassés dans le bin. Il doit être pété de tunes, je ne fais pas le poids à vouloir négocier des Short Time à 1000 THB max, lui il paiera plein pot, c’est garanti. On décide donc de finir nos bières et d’aller dire bonjour à nos potes du Playskool Gogo Bar le temps de réfléchir à la suite des événements.

 

Playskool Gogo Bar

Le temps de discuter vite fait avec nos collègues du Playskool, je vois le mec qui était à côté de nous au Rainbow 1 qui quitte le bar… Arf, j’ai presque envie d’y retourner pour choper la miss avec qui il était, mais le fait de les avoir vus ensembles me casse un peu le délire. Et puis l’heure tourne, il est déjà 23h. Je m’étais fixé minuit comme heure limite pour trouver ma Valentine, vu qu’après il me faut encore compter le temps du Short Time plus le trajet retour jusqu’à chez moi. J’aimerai bien dormir au moins quatre heures avant de me lever pour aller travailler. Et puis il y a aussi le compteur bières qui tourne, il va falloir songer à barfiner sous peu. Finalement on se motive pour retourner faire un tour au Mandarin Gogo Bar en espérant choper des places sur la banquettes.

 

Mandarin Gogo Bar, Acte II

Bingo, une banquette de libre devant la scène! On se pose et on commande la n-ième bière de la soirée, tout en contemplant les danseuses du Mandarin Gogo Bar qui n’ont rien à envier à celles d’un Rainbow. Je repère les classiques, la #39 et la #44. La #16 a disparu, elle a du se trouver un Valentin pour quelques billets de 1000 THB. En observant les danseuses d’un peu plus près, je repère la #34 qui me plait bien. Je lui souris 2-3 fois, mais je me prend 2-3 vents. J’en repère une autre, qui danse comme une fo-folle, qui a une bonne tête comme j’aime bien et des sous-vêtements rouges. Elle me sourit vite fait, puis refait sa tête vénèr. J’aime bien, je crois que je vais l’ajouter à ma to do list. Dans tout ce bordel c’est la #39 qui semble la plus intéressée, et ça fait un moment que je me dis que je l’attraperai bien. Elle reste me fixer et me fait de grands sourires, elle se met même à danser de manière sensuelle alors que d’habitude c’est la pire des flemmardes et c’est limite si elle bouge sur la scène. Je lui propose donc de venir boire un verre, ce qu’elle fait à la fin de son set de danse. Elle ne perd pas de temps: elle m’embrasse direct en arrivant et me branle à travers mon jean. Ok là je crois que c’est clair, ce soir Valentine s’appelle #39.

Me voyant entre de bonnes mains, mon collègue s’apprête à partir et me fait remarquer que la #44 regarde en fait un client à elle sur les tabourets de derrière, alors que depuis le début je pensais que c’était moi qu’elle regardait. Un peu plus tard, ma Valentine repart danser. Puis tout d’un coup un gars arrive près de la scène et lui donne un billet de 100 THB, en disant que c’est de la part de son pote qui est assis au fond de la salle. Elle regarde dans notre direction et mon collègue essaye de lui faire croire que c’est moi qui lui ai fait parvenir le billet… bien tenté, mais ça la fait juste sourire. Le mec l’invite à prendre un verre, elle accepte, et moi je commence à songer à un plan de secours. En regardant à nouveau les danseuses, je m’aperçois que celle qui danse en string rouge ne m’a pas lâché des yeux de la soirée. Je l’avais déjà remarquée plusieurs fois vu qu’elle est bonne et qu’elle danse bien, mais par contre elle tire tout le temps la gueule. Il y a sûrement plus fun comme plan. Elle remarque que la #39 n’est plus à côté de moi mais avec des clients derrière, et se met à me sourire de plus en plus… en fait elle ne tire pas spécialement la gueule, finalement je crois qu’elle est juste super timide. Je reste donc la fixer jusqu’à la fin de son set de danse, puis elle me montre le plus joli sourire que j’ai eu l’occasion de voir en Thaïlande au moment où je l’invite à boire un verre.

_ Ça fait des mois que je te vois venir ici, et c’est seulement aujourd’hui que tu te décides à me parler?
_ Ben ouais mais c’est pas évident, je connais plusieurs filles ici, et souvent quand j’arrive elles me mettent le grappin dessus.
_ Oui je sais, je te vois souvent boire un verre avec la #39 et la #44. Vu leur niveau d’anglais, j’en déduis que tu parles thaï?
_ Un petit peu, ouais.
_ Ben alors pourquoi tu me parles en anglais?
_ Ok on va parler thaï si tu veux… c’est quoi ton nom, t’as quel age, tu viens d’où et tu bois quoi?
_ Pim, 21 ans, Buriram, jus d’orange.
_ 21? Ah ouais je me sens tout vieux d’un coup!
_ Pourquoi? T’as quel âge? Ah non laisses moi deviner… hummm… 37?
_ Quoi?! 37? Tu te fous de ma gueule ou quoi? J’ai 30 ans!
_ Ça va je rigole, t’énerves pas…

Et moi qui me disait qu’elle n’avait pas l’air fun, vu qu’elle tire la gueule les trois quart du temps quand elle danse sur la scène, en fait je rigole bien avec elle. On discute encore un peu, et puis c’est de nouveau à son tour d’aller danser.

_ Je retourne danser, je reviens après, ok?
_ Hum, non, pas ok, je préférerais que tu restes assise là. Bar fine?
_ Oh c’est vrai? Tu veux me barfiner? Oui bien sûr ok pour le bar fine, mais par contre ce soir pour la Saint Valentin le bar fine est à 1200 THB.
_ Combien?! 1200 THB? Tu déconnes ou quoi?
_ Non c’est sérieux c’est 1200 ce soir, mais si tu veux je te fais un prix d’ami tu peux me donner 1000 pour un ST et 2000 pour un LT.
_ Hum, ok 1000 pour toi pour le Short Time, mais 1200 le bar fine c’est trop… Appelles la mamasan, je vais le négocier à 1000.

S’en suit une négociation infructueuse du BF avec la mamasan:

_ Ok je veux la barfiner, mais 1200 c’est trop, je monterai maximum jusqu’à 1000.
_ Non c’est 1200.
_ Je paye 1000 max.
_ C’est 1200.
_ 1000?
_ 1200.
_ 1000?
_ 1200.
_ Pfff ok vas-y pour 1200…

Pim va se changer tandis que le bar s’est bien vidé, et je remarque que les clients de mes copines #39 et #44 sont partis. La #44 m’a vu avec ma Valentine et n’est pas super ravie, elle me lâche quand même quelques sourires de circonstances histoire de me garder au chaud pour une prochaine fois. La #39 par contre n’a rien capté, et est en train de me refaire son petit numéro de « tiens t’as vu aujourd’hui je danse sexy et c’est rien que pour toi ». J’essaye de lui faire comprendre que j’ai déjà une fille avec moi et que j’ai payé un bar fine, mais elle interprète mal mon langage des signes et croit que je l’invite à boire un verre. Elle remet donc son soutient-gorge et s’apprête à descendre de la scène quand Pim revient, changée et prête à partir avec moi. A ce moment la #39 comprend ce que j’essayais de lui dire, et me regarde d’un air dégouté en me disant:

_ Je t’avais dis que j’allais juste boire un verre avec des clients et que je revenais après.
_ Ben ouais mais bon je t’ai attendue pendant une bière, t’es pas revenue, alors j’ai trouvé une autre Valentine!
_ Tu l’as barfinée? T’es content? Tu vas bien la baiser maintenant hein?
_ Je sais pas trop, à la base on comptait juste jouer au Puissance 4.
_ Pfff t’es con! Aller c’est pas grave, nous deux ça sera une prochaine fois.

Je me dirige vers la sortie du Mandarin Gogo Bar avec ma Valentine, et retombe sur Bom dehors, qui est complètement bourré et qui parle mal. Il met Pim assez mal à l’aise et insiste pour me trouver un Short Time Hotel. Je lui répond que je les connais tous les STH de la Plaza, je les ai tous testés, et qu’on va se poser juste à côté au Hollywood Inn. Il n’y a même pas dix mètres à marcher pour y arriver, mais il tient à nous accompagner et rentre dans un monologue en thaï auquel je ne comprends rien. Je place quelques « oui oui », « ok ok », « sérieux? » histoire de pas le vexer, puis je termine ma clope avant de rentrer dans l’hôtel avec ma Valentine. Il me réclame 100 THB pour aller s’acheter de la bière, que je lui donne en me disant que dès qu’il aura son billet il va courir au 7-11 et nous laisser tranquilles. Ça n’a pas raté.

 nana plaza bangkok saint valentin

Hollywood Inn Short Time Hôtel

La chambre est à 350 THB de l’heure, et ils vendent des capotes hors de prix à 20 THB l’unité. Je paye puis on rentre dans la chambre, pas spécialement grande, mais bien propre et avec une salle de bains sympa. Elle me propose qu’on prenne notre douche ensemble, et après c’est retour dans la chambre pour le début des hostilités. De ce que j’ai pu remarquer jusqu’à présent, les filles qui dansent comme des fo-folles sont généralement des bons coups. Je ne parle pas de celles qui dansent comme des chiennes, non, celles là cherchent la plupart du temps à exciter les clients et ne font plus aucun effort une fois le bar fine payé. Par contre, celles qui s’amusent et prennent du plaisir à danser sans forcément chauffer de clients sont assez souvent des filles qui aiment également s’amuser une fois à l’hôtel. Mais bon encore une fois, ce n’est qu’une impression personnelle, on ne peut pas généraliser: il n’y a pas de règles et chaque fille est différente. Et puis au bout du compte je m’étais bien trompé sur ma Valentine, sous ses airs un peu durs elle est vraiment sympa et marrante. Et puis c’est un bon coup, un putain de bon coup. Au bout d’un moment ça frappe à la porte, et merde, ça fait déjà une heure qu’on squatte la chambre et j’ai toujours pas craché. Elle essaye de me finir vite fait, mais avec tout l’alcool que j’ai bu je suis parti pour durer encore un bon bout de temps. Je lui que c’est bon, que ça ira pour cette fois et qu’elle s’est déjà bien donnée.

On sort de la chambre, puis on se dirige vers les brochettes à l’entrée de Nana Plaza. J’ai la dalle, elle aussi. On se prend 2-3 brochettes, puis on commence à remonter le soi 4 vers Sukhumvit Road. Un autre stand de bouffe, une autre commande. Elle fait sa maligne à manger des demis-piments et à me regarder d’un air impassible. Du coup je lui pique un piment, le mange en entier et reste la fixer, tout aussi impassible qu’elle. Elle a cru que j’allais mourir, pourtant je lui répond calmement que je peux manger au moins aussi pimenté qu’elle, si ce n’est plus. Mais elle n’écoute qu’à moitié, elle semble être investie d’une mission divine consistant à me donner tout ce qu’elle a à manger sous la main pour faire passer le piment. J’ai beau lui répéter que ça va, que j’ai l’habitude, elle continue à me gaver de choux et de boulettes farcies de porc et de riz. Elle est adorable. On passe au Seven vite fait pour acheter des clopes et 2-3 conneries, puis je regarde ma montre… et bam, la claque, il est 3h30! Je lui dit qu’il faut que je bouge, mais qu’on peut prendre le même taxi. Je la dépose chez elle, c’est assez loin, et ensuite je rentre chez moi. Je me fume une dernière clope sur le balcon en buvant un café glacé, puis je vais me coucher en me disant que cette soirée de Saint Valentin était plutôt réussie. Il est maintenant 4h30, j’ai la tête qui tourne, et je me lève dans deux heures pour aller bosser… la journée risque d’être longue demain.

 

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2012/02/16/chronique-quartiers-rouges-saint-valentin-nana-plaza-bangkok/

9 commentaires

  1. minute mehd

    je croyait ke les filles elle devaient avoir 18 ans pour bosser? comment sa se fait que y’en a une de 17 à erotica gogo bar
    ps : j’aimes bien ton site il est marant. je rentre de thailande mais je suis resté que 1 soirée a bankok, juste transit pour aller a phuket et pataya tu devrai en parler c bien aussi comme villes

    1. Sly

      Hum… j’avoue que j’ai un peu hésité avant d’approuver ton commentaire. Je tiens à rappeler que je suis contre la prostitution des mineurs, et par conséquent j’ai un peu l’impression de donner une information que je ne devrais pas donner. Je ne vois rien de mal à un échange de bons procédés (sexe d’un côté, argent de l’autre) entre deux personnes adultes et consentantes. Mais les mineures, c’est non. Qu’on s’entende bien sur ce point: si certains me demandent des informations relatives à la prostitution des mineurs je balancerais leur email et leur adresse IP aux autorités compétentes.

      Sinon pour répondre à ta question, effectivement quelques rares bars emploient des mineures, elle peuvent commencer à y travailler dès 15 ans. Officiellement elles ne sont que danseuses, mais bon, comme bien souvent au Pays du Sourire, avec l’aide de quelques billets on s’arrange toujours pour contourner les lois. La mamasan d’un gogo bar (que je ne citerai pas) situé à Nana Plaza m’a littéralement choqué la dernière fois que j’y suis allé faire un tour. Elle me demande:

      _ You like young lady?
      _ Young? What kind of young are you talking about?
      _ Young like this girl, she 16 years old, she work bar first day today.

      Du coup je lui fait remarquer que c’est pas légal et que c’est un coup à avoir des problèmes, de très très gros problèmes. Et elle me répond tout simplement que c’est pas grave, que personne ne regarde les cartes d’identité des filles dans les STH de la Plaza. Sur le moment je me suis demandé si j’avais bien entendu ce que je croyais avoir entendu…

      Et autrement merci de ton commentaire à propos du site, cependant je ne pourrais pas vraiment parler de Phuket et de Pattaya vu que mes connaissances de ces deux villes sont assez restreintes. Je suis resté seulement un mois sur Phuket, et sur Pattaya peut-être une dizaine de jours en tout. Ma ville c’est Bangkok: c’est sale, ça pue, il y a des bouchons tout le temps et beaucoup trop monde au m², mais c’est chez moi et je m’y plais :D

  2. loloc

    tres sympa. ton site et l’histoire de la valentine,ca te prends pas trop de temps?,en tout cas il y a des infos…as tu une opinion sur le doll-house soi cow-boy?
    la prostitution pour les mineures NON MERCI,perso.je placerai la barre a 20 ans(ce qui est deja tres jeune).

    1. Sly

      Merci pour ton commentaire. Effectivement ça me prend du temps de raconter mes soirées par écrit, mais j’aime bien écrire. Et surtout j’aime bien me relire, je suis fan de mon humour :D

      Sinon pour le Doll House de Cowboy, j’ai eu beau chercher j’ai pas vu de doll à l’intérieur… Mais je n’y suis allé qu’une fois, j’aime bien visiter au moins trois fois un établissement avant de me faire un avis. Le truc que j’aime bien chez eux c’est la pancarte à l’entrée, qui dit un truc genre « maybe 20 gorgeous plus a lot of ugly girls and a few fat ones ».

      Et sinon pour les filles le mieux c’est encore celles qui ont minimum 24-25, généralement elles ont plus l’habitude des farangs, parlent mieux anglais, sont plus ouvertes et moins coincées, etc…

    2. OSB

      Le doll house est pas mal comme gogo mais ca dépend surtout des jours

      le vendredi et surtout le samedi c’est le top, car il ya plein d’étudiantes qui viennent faire les gogo seulement pour le weekend. Donc si tu veux le meilleur lot de viandes fraiches, c’est la fin de semaine.

      Lé décor du Doll house est plutot bof bof. Au rez de chaussé ya une scene où dansent les gogos en bikini ou en topless. Le 1er étage, se compose de plusieurs tables rondes où les gogo dansent dessus entierement nues. Donc leur foufoune est à 30 centimetres de ta bière !! Pas mal pour une infusion !! ^___^

      Si je ne dis pas de betises je crois bien qu’il ya des chambres de Short time au 2eme etage… a confirmer

      Les patrons du Doll house sont americains et sympatisent volontiers avec les clients, a noter que la manager (pas la mamasan qui est une casse couille obèse) est une belle cougar d’environ 35ans toujours souriante et bonne communicante… et qui au passage mériterait un petit glissage de quenelle..

      A noter aussi pour les fans de MMA, le Doll house reçoit généralement des combattants de MMA le soir de leur victoire dans une ambiance de fête avec séances de photos, dédicasses et happy hour.

  3. dahan

    Très sympa tes aventures nocturnes … j’ai bien rit. Et félicitations pour ton style d’écriture, un roman en vue ? ;)
    Garde tout, tu pourrais écrire tes mémoires …lol
    Un fan.

    1. Sly

      Merci beaucoup ! Un roman en vue? Haha on m’a déjà fait la suggestion! Mais j’ai tellement la flemme d’écrire que je serais plutôt du genre à publier des nouvelles :D

  4. Korn

    ——————————————————————————–
    _ Ok je veux la barfiner, mais 1200 c’est trop, je monterai maximum jusqu’à 1000.
    _ Non c’est 1200.
    _ Je paye 1000 max.
    _ C’est 1200.
    _ 1000?
    _ 1200.
    _ 1000?
    _ 1200.
    _ Pfff ok vas-y pour 1200…
    ———————————————————————————

    J’adore la négo!! Encore du mal à m’en remettre! lol

  5. RBBK

    Je rentre après avoir passé une dizaine de jours à Bangkok chez un ami qui vis la-bas. Je suis tombé par hasard sur ton site et ba putin merci je revis un peu mon séjour a travers tes récits.

    Question a part, c’est compliqué pour un francais de trouver du taff a bangkok ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web