thai friendly thai love links



«

»

oct 31 2012

Imprimer ceci Article

La thaïe friendly de ThaiFriendly

chroniques quartier rouge bangkok

Chronique : La thaïe friendly de ThaiFriendly

Premier réflexe en rentrant du taf, j’allume mon pc portable, ensuite je met la clim’ en route, puis je troque mes sapes contre une bonne vielle tenue décontractée short + T-shirt. Ce soir j’ai quatre nouveaux emails de notifications dans le dossier « meufs » de ma boite de réception, dossier dans lequel arrivent l’ensemble des emails des sites de rencontres auxquels je suis inscrit. Sur ces quatre emails, trois intérêts ou clins d’œil ou flashs ou qu’importe le nom qu’on leur donne, et un message. J’ouvre seulement l’email qui contient le message, histoire de voir la tête de la fille. Je la reconnais, je lui avais envoyé mon message bateau copié/collé la semaine dernière… elle est jeune et ma foi elle est bien bonne ! Elle se dit étudiante, mais avec suffisamment de revenus, hum, ça sent la fille de bar à des kilomètres. Ou du moins la freelance occasionnelle, qui va à la pêche au farang sur ThaiFriendly. Mais bon, comme dit précédemment, elle est bien bonne, et son profil contient suffisamment de photos pour en attester.

La Thaï friendly de ThaiFriendly

Je me connecte sur le site pour lire le message, rien de transcendant : elle me dit juste qu’elle ne parle pas trop anglais et qu’elle habite à Sukhumvit près de la station de BTS On Nut. Ouais, on a vu plus sexy comme message. Je commence à lui répondre, simplement quelques lignes histoire de… Et puis au bout de quelques minutes je la vois qui arrive en ligne. Héhé, c’est bon ça ! Je lance le chat (la messagerie instantanée hein, pas l’animal) et lui demande ce qu’elle fait. Comme la plupart des thaïes, elle s’adonne à sa grande passion : mater des séries débiles à l’eau de rose à la TV. Je lui demande si elle a mangé, elle me répond que non et qu’elle commence à avoir un peu faim. Du coup je saisis l’occasion pour lui proposer d’aller manger ensemble. Elle hésite un peu, puis accepte, à la condition qu’elle puisse venir avec une copine. Je tente de négocier pour que sa copine reste en dehors de l’histoire, mais rien à faire : elle ne me connaît pas, elle est un peu timide, elle a un peu peur. Elle fini par me dire que si le courant passe bien entre nous, elle demandera à sa copine de nous laisser tranquilles. Ok, ça marche, elle me donne donc rendez-vous à On Nut à côté de chez elle. Elle marque un point : la bouffe n’est pas chère là-bas, elle n’essaye même pas de gratter un bon resto pour une première rencontre, ça s’annonce plutôt bien.

A chaque fois que je vais à un rendez-vous de ce genre là, sur le chemin j’ai cette punchline de Seth Gueko qui résonne dans ma tête : « Les meufs c’est comme les Big Mac, c’est jamais comme sur la photo ! ». Car les Thaïlandais sont les champions de la contrefaçon, dans tous les domaines, et c’est très fréquent que les filles ne ressemblent pas vraiment aux photos qu’elles mettent sur leurs profils dans les sites de rencontres. Des fois je Skype avant les rencontres histoire d’être un peu plus au fait, mais des fois je n’ai pas le temps et c’est un peu la loterie…

Et ben là pour le coup, pas de quoi être déçu : elle est vraiment mignonne. Elle est habillée assez sexy, d’un petit débardeur blanc moulant, d’un (tout) petit short noir un peu brillant et de chaussures blanches à talons. Son sac à main, noir également, est à peu près aussi énorme que le cartable que j’avais en classe de cinquième. Ses cheveux sont très longs, raides, noirs. Elle a la peau claire, elle est maquillée / talquée / rouge-à-lèvrée, mais pas trop. Juste ce qu’il faut pour mettre son visage en valeur. Elle porte des lentilles de contact couleur bleu flashy qui lui dessinent deux grands yeux à tomber par terre. On la croirait sortie d’un manga, un bon vieux hentaï. À côté d’elle il y a sa copine, plutôt moche, qui aide également à la mettre en valeur.

On va se poser à une table et on commence à discuter pour faire un peu connaissance. Le plan se déroule pour l’instant sans accroc. Elles vont commander plusieurs plats à se partager, je commande une girafe de bière. Je leur propose de tout prendre en charge et de payer la bouffe qu’elles ont ramené, mais elles refusent. Sympa les meufs. Le repas se passe bien, la fille n’arrête pas de me parler et de me mitrailler de questions. Quand à sa copine, elle a bien l’air de se faire chier, et c’est plutôt bon signe. Je me dis que ça va bien finir par la gonfler, qu’elle va vouloir bouger, et que du coup je me retrouverais seul avec ma cible.

Comme prévu, à la fin du repas la copine veut rentrer. Elles discutent un peu en thaï entre elles, je comprend à peu près toutes leurs phrases qui semblent êtres comme ponctuées par le mot farang, et finalement la copine me dit bye bye see you again. Ça y est, enfin, c’est le tête-à-tête, le heads up, le face-à-face final. On discute encore un petit peu autour de notre fin de girafe, et ensuite elle me dit qu’elle veut aller faire un tour. Elle aime bien se promener mais elle ne le fait pas souvent, car elle n’aime pas se balader seule. La pauvre petite. Alors qu’on réfléchi à un endroit où aller se poser, elle me demande si ça m’arrive d’aller traîner du côté du soi 4 ou du soi 23. Elle me le demande avec curiosité, l’air presque enjoué, les yeux pleins de malice, comme si elle avait envie que je réponde oui. Du coup je tente, je joue la carte de l’honnêteté et je répond par l’affirmative. Elle reste me regarder avec ses grands yeux, me lâche un large sourire puis me demande de l’emmener y faire un tour.

J’ai une préférence pour Nana Plaza, mais du coup je passe moins inaperçu dans les bars là-bas. Si je l’emmène à Cowboy, tout devrait bien se passer. Quand je lui propose le Soi 23, elle me répond qu’elle y a déjà été, et qu’elle préférerait aller faire un tour au Soi 4. Elle a entendu dire par une de ses copines qu’il y a un bar avec des danseuses qui font des shows de danse. Je fais mine de réfléchir, puis lui demande si par le plus grand des hasards elle ne parlerait pas du Angelwitch. Elle approuve, c’est bien le nom du bar où a été sa copine. Ok, il va falloir la jouer fine sur ce coup la… Le Angelwitch je connais bien, je connais même très bien. J’ai vu leur shows des dizaines et des dizaines de fois, et j’y ai eu une régulière durant le mois de janvier. Le genre de régulière qui n’aimait pas la concurrence. Le genre de régulière que la concurrence n’aime pas non plus. Enfin bref, le genre de fille qui pourrait faire foirer ma soirée.

Coup de chance, ma danseuse préférée n’est pas là, sûrement so busy busy with customer comme elle a coutume de dire. La fille de ThaiFriendly adore les shows et s’agite toute seule sur la banquette, toutes les filles du bar la regardent d’un air amusé tellement elle est bon public. Quand les shows s’arrêtent, place aux gogo danseuses classiques (les danseuses qui ne dansent pas), et elle me fait remarquer que les filles ne sont pas très motivées :

_ Ben qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi les filles ne dansent pas ?

_ Satani tor paï : Nanaaa… Next station : Nanaaa…

Elle freeze pendant une seconde le temps que ça lui monte au cerveau, puis elle explose de rire. On continue à bien se marrer puis au bout de la troisième bière, elle en a marre, elle veut bouger. A peine sortis du bar, elle se retourne brusquement, se colle contre moi et me dit qu’elle veut rentrer chez elle. Soit j’analyse mal, soit elle veut que je l’accompagne. Pour m’en assurer je rapproche ma tête de la sienne, elle se rapproche à son tour, puis je lui arrache un petit smack. Elle me fait un grand sourire, se retourne, prend ma main et m’entraîne à la suivre.

Arrivé près de l’entrée de Nana Plaza, je croise Fon, une copine gogo danseuse du Mandarin Table Dance, on discute vite fait, puis vient la question qui fâche :

_ Tiens salut, tu travailles où ?

_ Hum, elle travaille pas en fait…

_ Non, pas encore, je suis étudiante.

Ok, elle semble être passée à côté du truc. Je pensais qu’elle se serait vexée, voir même énervée, du fait que l’autre fille la prenne pour une prostitupute en lui demandant où elle travaille. Mais non, c’est passé tout seul, sauvé. On chope un taxi pour bouger chez elle, et à peine arrivés elle met les choses au clair avec moi :

_ Ne te fais pas trop de films hein, on peut se poser sur le lit, regarder la télé, mais ça n’ira pas plus loin.

_ Ok, pas de problèmes.

J’ai l’habitude de ce genre de réactions avec les filles de bonne famille. Tout ce qu’elles espèrent c’est garder la face, s’afficher en tant que good thai girl, et bien montrer qu’elles sont différentes des paysannes à talons haut que les farangs fréquentent dans les quartiers rouges de Bangkok. Des fois ça prend un rendez-vous, des fois deux, des fois trois ; et après je ne sais pas vu qu’au bout de trois RDV sans conclure, je passe généralement à autre chose.

Mais bien souvent, si la soirée se passe bien, elles disent que rien ne se passera juste pour tester la réaction du gars. Et bien souvent, elles ont envie qu’il se passe quelque chose, mais elles ont juste envie de ne pas s’afficher comme des filles faciles. Là pour le coup ça a duré environ une demi-heure, et c’est elle qui a ouvert les hostilités en m’embrassant, en me montant dessus et en…

thai friendly

Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée des programmes.

Le lendemain matin, au moment de partir, réflexe, je lui propose de l’argent pour le taxi. Elle reste me fixer quelques secondes avec ses grands yeux, puis me répond en rigolant qu’elle est déjà chez elle. Ah ouais, effectivement, bien vu. C’est l’habitude, désolé…

De toutes les rencontres que j’ai pu faire grâce à ThaiFriendly, c’est de loin le meilleur plan. Malheureusement tout ne se déroule pas toujours aussi bien, je vous en raconterai une bonne dans une prochaine chronique qui serait susceptible de s’appeler la thaïe pas friendly de ThaiFriendly !

Et sinon… pour vous… ça marche ThaiFriendly ou quoi ?

 

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2012/10/31/la-thaie-friendly-de-thaifriendly/

13 commentaires

  1. Set Farang

    Sont trop prout prout sur TF :( mais bon apparemment il y-en a des cool ;) on va y retourné (en changeant de terrain de jeux version baby foot now :( )

  2. Sokapok

    Je ne suis pas d’accord Set farang, sur thai friendly, les filles veulent de l’amour, et ca, c’est pas prout prout du tout comme tu dis… Vive l’amour en Thailande !

    1. OSB

      jadore ton blaz « sokapok » mdrrrrrrrrrr

    2. BigBuns

      Le problème avec les sites de rencontre asiat c’est qu’on deviend rapidement accroc, moi j’y suis accroché sur mon iphone du matin au soir, c’est vrai que beaucoup ont peur du grand méchant loup, il faut pouvoir y aller tout en finesse et faire ami ami tout d’abord et savoir être patient (des fois c’est lourd) mais après c’est gagné et des fois on déchante vite quand on s’aperçoit que la fille sur la photo a prit 10 kilo de plus en vrai et a de vilains boutons. Des fois je tombe sur des filles qui veulent juste baiser mais c’est rare, la plupart me raconte toute la même histoire « j’ai vécu un chagrin d’amour parce que mon copain me trompé et me mentait, soit gentil avec moi ».
      Mais certaine sont vraiment mauvaise et se vengent gratuitement et joue avec ta tête (normal après tout) et des fois c’est super dur de pas tomber amoureux.
      Ya aussi pleins de LB surtout sur AsianDating (contrairement a Thaiiendly on est pas limité, tout est gratuit même si c’est TF où j’ai rencontré les plus belle).

  3. Set Farang

    Nono euh je veux dire Sokapok tu n’y connais rien du tout a TF a part b***** des p**** au Spicy tu jksdhfgjkldghvjklhdfjkhvgjkldfghjkvgfbvrberyacdtzefcxtyciy98+2+ff*+g5c2*-2hb

  4. Sokapok

    Je leur donne de l’amour :)

  5. Bary Lindonn

    J’aurai pu répondre sur n’importe lequel des topics, mais je prends celui-ci (the last one) pour te dire, Mister Sly, un ENORME BRAVO !
    J’ai pris le temps de lire toutes les discussions de ton blog avec intérêt. C’est superbement écrit et la cerise sur le gateau, il n’y a pas une seule annerie (chose rare lorsque l’on parle de night en Thaïlande)… Tout est vrai, tout est bon, c’est du super qui devrait être affiché dans les premières pages de tous les guides se disant bibles de routards-aventuriers mais qui, en réalité, permettent seulement à quelques spécialistes du trou de balle de trouver des hôtels à prix modiques (et encore !). Peut-être que certains arrêteraient de se beurrer l’anus avec des sausisses chaudes (enfin, je voulais dire de se faire des noeuds au cerveau) tandis que d’autres perdraient leurs illusions… et garderaient leur pognon !…
    Bon bref, un grand coup de chapeau pour ce miel verbal que tu nous distilles, j’attends la suite avec impatience (d’ailleurs, pendant qu’on y est, si tu pouvais nous faire un petit article sur les coins de Bkk où l’on peut chopper de la cadre de société thaïe, jap, ou chinoise en mal d’action nocturne, ce serait carrément grandiose !).
    Bonne continuation.

  6. Dio

    Toujours un plaisir de te lire et le cote « je veux essayer de garder la face » ca me fait trop penser aux nombreuses japonaises qui pululent dans Tokyo et que j’ai deja ramene XXXX fois ;)

  7. antoine

    seul soucis sur thai friendly c est que le site se transforme en lady bar virtuel
    j ai pose une annonce , trois photos , deux lignes d anglais
    et la 15 filles me defonce ma boite mails ,when , how, etc….

    et bien sur la lady pose comme il faut sur la photo et te fais rever
    jusqu au moment ou ca as commencer a parler money ;p

    aller bon prince je joue le jeu
    la fille me demonte la tete , me spamme de photo et mail (tee raak , bla bla )
    et la un jour un appel sur skype , la fille en pleure , mais un truc de dingue , me dis qu elle est gravedans la merde
    et bien je suis heureux d etre un homme avertis et d avoir trouver ce blog comme parole d evangile
    elle me disais avoir besoin de 600 bahts , et la dans ma tete ca as fais TILT = need a sponsor

    ca commence comme ca mais apres c est pire
    j ai rien laché , j ai bienf ais comprendre que je ne veux ni deviendrais un sponsor
    les larmes se sont arretes (plus de lacrymo ?)
    une mise au points et hop la voila qui fais carte sur table oO

    je cite » you can buy my body , but not my … » tombe bien je voulais pas le reste

    tout ca pour dire
    une thail c est de la contrefacon haut level

  8. antoine

    le top aussi
    la fille qui te dis qu elle n as pas de boy friend en thailande
    il faut sous entendre qu elle en as sans doute plusieurs a l international , malin la femme thai ; P

  9. LE PETIT

    J’adore !

    Tu prends vraiment les filles pour de la viande comme tous les connards d’expats, mais c’est tellement immonde que ca en devient drôle !
    Pas étonnant pas contre que tout Farang devienne à leurs yeux un portefeuille : autant y trouver son compte, quitte a être prise pour une conne…

    Bonne continuation! :)

    Simon

    1. Philippe

      J’ai pas l’impression que sly prenne les filles pour de la viande, quand tu prends les filles pour de la viandes, elles le savent, thaïs ou pas, et te prennent aussi pour ce que tu n’es pas… ou es ! Je ne vis pas en Thaïlande, les nanas que j’ai pu rencontrer ici, en payant ou pas, je les ai toujours respecté, et j’ai toujours eu le retour. Celles qui ont compris que je ne deviendrai pas un sponsor sont maintenant des potes qui me racontent leur histoires avec leurs « sponsors », et celles avec qui j’ai eu un bon feeling, je peux les revoir « free » perso, je préfère être avec une nana qui prend son pied qu’avec une qui taffe, même pour un jour ;) je pense que ce sont les mecs qui prennent les filles, quel qu’elles soient, pour de la viande, qui risquent d’être pris pour des pigeons ;) tu en connais beaucoup des filles en France, qui te feraient passer autant de bon temps pour 100€ ? à méditer ;)

  10. frenchfarangbkk

    C’est trop facile de pecho sur ThaiFL il vaut mieux chercher ailleurs pour de la bonne bougeoise <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web