thai friendly thai love links



«

»

avr 11 2013

Imprimer ceci Article

Khao San Road, la Mecque des routards en Thaïlande

Khao San Road, Bangkok : Backpackers Connection

 

Tous les guides de voyage en Thaïlande, du Guide du Routard au Lonely Planet en passant par les équivalents en langue anglaise, vous vantent les mérites de Khao San Road. D’après les bouquins c’est censé être un super bon plan, une super adresse, le super point de rendez-vous des supers routards en Thaïlande. Mais franchement elle a quoi de super cette rue ? La première fois que je m’y suis rendu (en suivant les bons conseils de mon guide du Routard), après avoir traversé rapidement cette rue si réputée j’ai dû sortir une phrase du genre :

_ Et c’est tout ? Ça s’arrête là ? Mais c’est tout pété ici !

Parce qu’effectivement il n’y a pas grand chose à faire ni à voir ici. Si vous voulez rencontrer d’autres touristes ok c’est un bon plan, mais c’est tout, et personnellement je n’y vois aucun intérêt. C’est pas que vous me gonflez, vous les routards barbus en tong arborant fièrement votre t-shirt Chang Beer et vos fausses dreadlocks, mais je ne suis pas venu vivre en Thaïlande pour trainer avec des touristes. Et puis qui dit coin à touristes dit arnaques qui vont avec, avec notament l’arnaque des bus VIP, celle de l’indien diseur de bonne aventure, celle du condé qui vend de la weed, etc… tout ça concentré en 300 mètres de longueur.

Il y a même une fois où j’ai dû prendre un hôtel sur Khao San Road, car j’étais en mode touriste à l’époque et j’étais rentré tard d’excursion, donc j’avais la flemme de repartir de là pour aller chercher un hôtel sur Sukhumvit. J’ai donc trouvé une chambre, pas chère c’est sûr, mais pas bien non plus… plusieurs fois pendant la nuit j’ai vérifié qu’il y avait bien un matelas sur mon lit tant le sommier était dur. Et pourtant je m’étais endormi avec plusieurs litres de bière dans le sang. J’ai également entendu plusieurs histoires de vols dans les chambres d’hôtels de Khao San Road, mais je ne saurais dire si c’est vrai ou pas, ça ne m’est pas arrivé personnellement.

Et puis quand je vois ces guignols qui rédigent les guides touristiques dire aux touristes que Khao San Road est LE carrefour qui vous permet de rejoindre les quatre coins du pays en toute simplicité… je ne sais pas où ils ont été choper cette information de merde ! C’est surtout le meilleur moyen de se faire dépouiller ses affaires dans un des fameux bus VIP. Le vrai seul moyen de prendre le bus en toute sécurité c’est de prendre un bus d’une compagnie nationale thaïlandaise, c’est-à-dire les bus au départ des gares routières de Mochit, Ekamai, et Sai Tai Mai. Ce sont les seuls vrais points de départ des vrais bus thaïlandais.

Enfin voilà trêve de blabla, autant vous balancer quelques photos prises sur Khao San Road il y a déjà quelques semaines…

Quelques photos de Khao San Road… de jour !

 

bangkok khaosan road

L'entrée (ou la sortie, c'est selon) de Khao San Road à Bangkok... ça fait pas vraiment rêver.

L’entrée de Khao San Road ne vend pas spécialement du rêve, c’est même un sacré bordel, et on aperçoit déjà des enseignes attrape-farang comme le KFC et le Subway. De ce côté là ça va, il y a des barrières, mais à l’autre bout de la rue c’est la fête des chauffeurs de touk touk et de taxis qui sont prêts à vous arnaquer doucement mais avec le sourire.

Bon ok, j’arrête d’être mauvaise langue avec mes arnaques et tout ça… si vous avez lu mon article sur les arnaques les plus fréquentes à Bangkok et que vous faites preuve d’un minimum de bon sens, alors vous ne risquez pas grand chose.

khao san road

Khao San Road, ou Thanon Khao San, ou ถนนข้าวสาร

Dès fois c’est un peu la galère pour se faire comprendre avec certains Thaï quand vous voulez aller sur Khao San Road. Il faut prendre son temps et bien prononcer les « า » qui sont des « a » longs, et vous devriez donc dire thanon khaaow saan ou à l’anglaise khaaow saan load histoire de bien vous faire comprendre. J’avais commencé à écrire des articles sur l’alphabet thaï mais j’ai zapé de les terminer, je vais essayer de faire ça au plus vite (c’est-à-dire avant 5-6 mois).

tourist police khao san road

Tourist Police, 1155. Mc Delivery, 1711. Deux numéros de phone essentiels en Thaïlande.

Après avoir marché environ une dizaine de mètres dans Khao San Road, j’aperçois la batmobile de la Tourist Police. Je pense effectivement qu’ici ils doivent avoir du travail, plus que sur Nana ou Cowboy, qui restent malgré tout des endroits plutôt safe du moment que l’on sait se tenir.

faux papiers khao san road

Quand t'entends Khao San Road, y'a faux permis qui va avec, fausse carte de presse qui va avec, les faux diplômes qui vont avec...

A deux pas de la voiture de Tourist Police, un stand de faux papiers. Je m’apprête à prendre une petite photo histoire de, et là je me fais incendier par un mec caché derrière le panneau, comme quoi c’est interdit de prendre ça en photo. Je lui réponds en thaï de rester calme, que je ne savais pas et que je ne recommencerai plus. Mais dès qu’il a tourné le dos j’ai pris la photo en speed. C’est pour ça qu’elle est cadrée un peu n’importe comment. Et si jamais tu trouves que de toutes façons toutes mes photos sont cadrées un peu n’importe comment, je t’invites cordialement à aller te faire voir du côté de Silom Soi 4.

 

khaosan road touk touk

Au moins un touk touk qui ne vous emmerdera pas.

Il va falloir que j’écrive un petit article sur les touk touk prochainement, j’ai quelques bonnes anecdotes et quelques bonnes photos également. Promis, j’essaierai de faire plus court que mon article fleuve sur les taxis de Bangkok !

backpackers khaosan road

Oui bonjour, tu veux une grenouille en bois qui fait le même bruit qu'une grenouille en vrai ?

Alors voici un grand classique de Khao San Road : les djeun’s en mode routard pour de vrai. Et quand on est un routard pour de vrai, on ne s’assied pas en terrasse pour boire un verre, on achète des Chang au 7-Eleven et on se pose par terre pour les déguster. Je l’ai fait aussi quand j’étais jeune. Maintenant que je suis à moitié vieux, je tourne à la girafe.

Enfin, bref, voilà une des seules raisons qui pourraient me pousser à venir faire la fête sur Khao San Road : la jeune et jolie demoiselle avec sa la casquette à l’envers. Je n’en ai pas vu des masses d’aussi mignonnes qu’elle ce jour là, mais il faut avouer qu’en cas d’overdose de thaïlandaises et de leur thaïglish qui fait mal au crâne, c’est quand même sympa de se taper des touristes dès fois.

backpacker bangkok khaosan road

Je n'ai pas pour habitude de juger les gens suivant leur apparence, mais quand même, lui il a l'air bizarre.

Sur Khao San Road on trouve de sacrés personnages, et celui là avait attiré mon attention. Ce n’était pas le plus farfelu que j’ai croisé ce jour là, pas le plus tatoué non plus (!), mais je trouvait qu’il avait un style bien à lui avec son marcel et son béret.

Autre point important à noter sur la photo, il s’agit des étudiantes que l’on peut voir derrière. Alors là faites bien attention, il faut savoir faire la différence entre les uniformes : celles qui ont des robes longues (comme ici) sont des lycéennes, et celles qui ont des jupes sont des étudiantes en fac. Si ça peut vous éviter de faire des gaffes en allant draguer des minettes de 16 ans, j’aurais au moins réussi un truc dans cet article.

 

dreadlocks khao san road

Bienvenue en Thaïlande, le pays du sourire.

Y’a toujours des mecs comme ça, dès que tu les vois tu sens qu’ils sont ravis d’être en vacances. Alors bon, on peut lui pardonner, si ça se trouve il vient de se réveiller… et si ça se trouve il vient peut-être même de se réveiller à côté d’un ladyboy, et il est toujours en train de se demander comment il a fait pour ne pas s’en rendre compte… qui sait ? Toujours est-il que lui il ressemble à un vrai routard, avec un t-shirt de surfeur et de vraies dreadlocks. Au passage vous pourrez noter le petit écriteau au second plan : « buy, sale, everything« , avec encore un stand de faux papiers juste devant (j’en ai vu trois il me semble ce jour là).

dreadlocks khao san road

Des faux tatouages aux fausses dreadlocks, même si vous n'êtes pas un vrai, vous pouvez toujours vous la jouer routard sur Khao San Road.

Ce n’est pas pour rien que je me suis senti obligé de préciser que le mec d’avant avait de vraies dreadlocks, car sur Khao San Road, on peut s’en faire greffer des fausses. C’est un concept. Le pire, c’est qu’en passant devant le stand, ce n’était pas un farang qui se faisait faire des rajouts… mais un Thaï ! Sûrement un vendeur du coin qui veut paraître plus crédible pour embrigader les routards bien de chez nous dans des bons plans à la con !

routard thailande

Encore des filles par terre, à croire que c'est répertorié dans leur guide comme étant l'attraction à ne pas rater sur Khao San Road.

Il y a quand même un truc bien à retenir, c’est qu’il y a beaucoup de groupes de filles sur Khao San Road. La plupart de leurs compatriotes vont à la pêche sur Nana ou Cowboy, voir sur Patpong, et il est donc assez facile de nouer le contact avec elles. Le fait d’être expatrié et de parler thaï offre de suite une sorte de statut privilégié vis-à-vis des pseudo-routardes, elles qui rêvent d’exotisme mais ne quittent leur banlieue que deux semaine par an ; et qui parlent anglais parfois moins bien qu’une bar girl, pour les quelques françaises que j’ai pu rencontrer.

khao san road bangkok

Jean-Mich' et Jacqueline se partagent une Singha en terrasse sur Khao San Road.

Si jamais vous êtes déjà en manque de votre pays natal, (c’est vrai que j’ai toujours tendance à parler des français mais j’ai aussi beaucoup de lecteurs en Belgique, en Suisse et au Canada) vous pouvez acheter un petit bracelet à la con avec lequel vous aurez la classe à coup sûr… Obligé de pécho avec ça ! Sur cette photo on voit Jean-Mich’ et Jacqueline qui adoptent le comportement parfait lorsqu’on vient vous souler pour vous vendre un truc : un petit sourire de circonstance et hop on tourne la tête dans une autre direction. Sur la gauche par contre on voit Edouardo qui semble dire au street vendeur : « hè mais t’es ting tong ou quoi ? ». Cette attitude n’est bien évidemment pas conseillée. Si vous voulez négocier en espérant obtenir un bon prix, faites donc ça avec le sourire de Jean-Mich’ et vous aurez de bien meilleurs résultats.

bangkok khao san road

Non ne crois pas, fillette, me retenir encore... Dans tes rues sans violettes, dans ton triste décor...

Voilà, c’est la fin de cet article qui ne contient que des photos de Khao San Road de jour. Bien évidemment j’en ai aussi de Khao San Road de nuit mais je les garde pour un prochain article… Alors pour conclure n’oubliez pas que cet article c’est juste ma vision des choses, certains vous diront que Khao San Road c’est super, qu’ils y ont passé des soirées formidables avec des Anglais, des Portugais, des Espagnols, des Russes, etc… mais ce genre de melting pot de touristes bourrés a vite fait de me gonfler. Personnellement dans un autre style je préfère l’ambiance du Soi Rambutri juste derrière. Et je préfère de loin trainer sur des coins thaï comme RCA où les farangs se comptent généralement sur les doigts de la main. Le seul truc qui est bien pour vous les touristes au niveau vie nocturne, c’est que les filles thaïlandaises qui bougent sur Khao San, au Club par exemple, le font généralement pour se faire attraper par des farangs… à bon entendeur !

 

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2013/04/11/khao-san-road-routard-thailande/

22 commentaires

  1. telak

    Koah San reste treeeeeees fun ! Il y a bien plus de farang qu’ailleur, mais ca reste vraiment sympa, je n’ai jamais eu aucun soucis avec eux d’ailleurs, ils sont même aussi sympa que les thaï une fois bourrer !

    Ahah sinon si Kaoh San n’est pas pour vous RCA et les multiples boites de sukhumvit feront votre bonheur !

    Et sinon sly si t’es en rade d’idée pour ton prochain article, j’adorerais un article sur Walking Street ( pas Pattaya hein ahah )

  2. Alexx

    Ouais ben c’est pas malin Sly, ça m’a donné envie de chopper une touriste ! =)

  3. Didier

    Salut Sly

    Quand j’ai lu ton article sur ce tas de boue qu’est Khao San je ne peux m’empêcher de repenser à mes premiers pas en Thaïlande. Et j’ai vite quitté ce quartier et j’ai les mêmes sentiments que toi à ce sujet.

    C’était il y a qq années, j’avais , sur bons conseils d’amis, décide de venir en Thaïlande. Seul,1ère fois hors d’Europe, ne parlant pas anglais. Ce fut malgré tout les meilleurs vacances de ma vie. Bref je m’arrête la…

    Les choses ont bien changées et ce voyage à change ma vie, en bien! Je travaille à l étranger maintenant et je réside (mode vacancier) en Thaïlande (Pattaya, puis BKK maintenant ) la moitié de l’année.
    Comme quoi…

    Tu parlais des guides touristiques, ben, avis à tous les lecteurs, balancez ça à la poubelle, le Routard le premier: Voleurs,menteurs, et cons par dessus le marche!!! Laissez vous guider par votre feeling et préparez un peu votre voyage avant le départ et tout ira bien en Thaïlande,surtout si vous gardez votre bonne humeur,chose qui se fait rare en Europe, en France en particulier!

    Encore félicitation pour l’originalité du style et la précision de tes infos Sly!
    Au plaisir de si siffler qq Chang (pour toi, moi je n’arrive pas à la descendre, ou alors avec du doliprane en perfusion), et partout sauf… Khao San bien sur! ;-)

    Tant que j y suis, « sabai dee pie mai »

    Didier

  4. kiki

    salut mr sly,

    encore un bon article comme tous les autres, un régal à lire une fois de +…..
    khao san à éviter bien sûr, perso j’ai jamais accroché aussi et je ne vois pas l’intêret de ce quartier…dans ton article, t’as oublié de parler de l’helmut qui a 20 ans et qui déambule dans le quartier de bar en bar torse nu, bière à la main, d’une discrétion totale à brailler avec ses copains « routards »….

    à chaque fois, que j’en vois moi ça me choque et je trouve ça un manque de respect et l’image donnée aux thaïs à se ballader comme ça, torse nu et en short….

    à la rigueur, je préfère helmut de nana ou cowboy avec sa chemise hawaienne et sa banane en short chaussettes tong….lol

    comme tu le conseilles, lors d’une overdose de farang, aller du côté du RCA, avec mon « maître guide » du siam, nous aimons y aller de temps en temps, se caler une table bouteille au slim (par contre, abuser le son de la boîte, tu te fais défoncer les tympans lol)… conseil, y aller accompagner, car très dur de faire une rencontre, pas de freelance là-bas ou on ne les a pas vu…-)) si tu maîtrises la langue thaïe et l’anglais (et être plus brad pitt que helmut), tu pourras peut-être trouver ton bonheur, ta perle rare…car il y a de très jolies bonbons ^-^….

    encore merci sly pour ton blog, c’est ma petite lecture du soir…-)) et me permet de tenir avant de repartir à bkk, ça devrait être en juin mais reporter pour septembre….;-((

    à + mr sly

    kiki

    ps: Sly, comment faire pour te reconnaître si on te croise sur nana ou cowboy? donne nous un indice lol…

    1. Zen*

      Yop Kiki,

      Pour les indices il y a tout sur son blog…., t’en donne 2 aller.., il aime les lunettes de soleil et il a pas beaucoup de cheveux …..et si vraiment tu as du mal ….c’est pas grave il te reste a t’inscrire sur un site de rencontre pour trouver de jolie fille ou pas ….

      Zen*

  5. marco

    Salut Sly,
    tu oublies, les tailleurs qui t’agresse pour te vendre du costume pourri, les ladyboys a partir de 4h00 du mat qui t’attendent en te tendant les bras même si t’es accompagné d’un enfant de 15 ans, les gardiens d’hôtel qui veulent voir la pièce d’identité de ta femme avant de la laisser monter dormir dans ta chambre comme une vulgaire prostitué, les picpockets au cub du coin de la rue ou effectivement il y a plein d’occasionnelles…
    Mis a part cela, il y a quelques endroit sympa comme la villa Cha Cha, un hotel avec piscine dans la cour intérieur pas très cher sur kaosan road.
    ou le kaosan holiday sans piscine lui mais vraiment pas cher et propre pour y passer une nuit ou deux avant de partir loin loin loin….
    Il est vrais que le quartier n’est pas un des meilleur de Bangkok.

    un jour pourtant, je viendrais m’installer dans ce pays quand j’aurais fini d’apprendre la langue et quand j’aurais trouvé du travail bien payé dans une des nombreuses radio de la capital.
    Marco.

  6. Saparot

    J’ai traversé une fois KSR en bagnole, ça m’a suffit comme expérience d’immersion profonde.

    Ou alors j’étais pas dans le trip. J’aurais dû remater le film La plage avant, histoire d’être ouvert à une aventure humaine extraordinaire qui se finit en overdose à Koh Tao ou Vang Vieng.

    Ceci dit, j’ai des copines qui bossent dans des hôtels sur Suk et qui vont régulièrement faire la fête à KSR. Mais comme elles sont alcooliques, je me fie moyennement à leur jugement.

  7. helmut

    Ben dis donc Seulaï, on sent comme un léger relâchement au niveau du style et de l’orthographe. Tu as écrit ça en dix minutes ou quoi? :p

  8. kiki

    Salut zen

    Merci pour ton conseil pour le site mais je vais rester avec mes freelances…;-)) au moins pas (quoique) de surprises…lol

  9. Zen*

    Yop Kiki,

    Pas de quoi l’ami…, pourtant il y’avait une belle info pour toi dans mes phrases ….suis sur BKK début juin
    je pense qu’il va y avoir moyen de faire sauter des capsules … entre autres xD , SLY je t’en dois une au passage …. » Freelance » un joli mot ca !

  10. David

    Alors là, mec, bravo. Je crois que je tiens l’article référence pour envoyer sur ton site quelques potes non-initiés à la Thaïlande et facilement choquables, histoire de les accrocher à lire le reste.
    Simple, honnête, longueur idéale, de bon goût, et furieusement drôle. Tout le contraire de KSR, en fait.

    Jean-Mich’ … la force tranquille. Plutôt surprenant, pour un français en première visite (forcément, vu l’endroit choisi et le voyage avec la rombière, erreur que commettent rarement 2 fois les occidentaux à l’âge du démon de 6pm ). Je le soupçonne être concessionnaire auto en France. Ce sont les plus aguerris en tractations commerciales.

    Par ailleurs, j’approuve fortement tes lecteurs outrés par les touristes torse-poil en short. Bandes de sur-nazes irrespectueux. Avoir pourri les îles du Sud ne leur suffit pas.

  11. ogantia

    C’est cool Kao san. Toujours kiffé en début de soirée entre pote pour boire un bucket (par contre sobre et en journée c’est tout de suite moins fun). De + tu peux acheter plein de conneries marrantes et bouffer izi si t’as un petit creu.
    Et le top du top des débuts de soriées à Kao San c’est la course de Tuk Tuk pour rejoindre une boite de nuit par la suite. Genre 2/3 par tuk tuk , tous le monde dechirré à booster le driver pour arriver en 1er :)

  12. Piotr

    « Et puis quand je vois ces guignols qui rédigent les guides touristiques dire aux touristes que Khao San Road est LE carrefour qui vous permet de rejoindre les quatre coins du pays en toute simplicité… je ne sais pas où ils ont été choper cette information de merde »

    Tu devrais t’entendre avec voyageforever, titre de son dernier article « LES QUATRE RAISONS POURQUOI JE VOYAGE SANS GUIDE DE VOYAGE »
    Piotr Articles récents..Peurs et portraits au Pérou

  13. Ray

    J’ai eu le meme sentiment pour Khao San road – j’y suis allé et je me suis dit mais merde elle a quoi cette allée de 300 mètres. Bon, il y avait des dizaines de backpackers – mais surtout des faux faisant semblant d etre dans le coup. Dans le coup mais de quoi? les backpackers me font bien rire a trimbaler 40 kilos dans un sac a dos par 40 degrés a l ombre a certaines periodes… Je prefere de loin mon sac sur roulettes

  14. kevin @vivre à Bangkok

    Salut Sly,

    Effectivement, c’est la rue à voir si tu veux visiter la Thaïlande. Perso j’apprécie très peu l’endroit car tu peux pas faire plus touristique.

    Une fois de temps en temps pour prendre un verre car la rue à l’avantage de pas être super cher.

    Après il n’y a rien à voir, circulez!
    kevin @vivre à Bangkok Articles récents..3 desserts Thaïlandais à découvrir

  15. Jerome

    Lors de mon premier séjour en Thaïlande, j’ai aussi suivi les conseils du « Guide du Routard » et j’ai atterri sur Khao San Road.

    Avec le recul, je dirais que c’est le bon point de chute pour les bandes de potes sans trop d’argent qui veulent se la mettre pour pas cher …

    Il faut reconnaitre que les temples et les bus pour les Iles ne sont pas loin mais cote immersion c’est BOF

    J’aime bien y retourner pour le Songkran, j’y prend un malin plaisir a arroser copieusement mes semblables :)

  16. adam

    Je reviens de thailande,c’etait mon premier voyage et je doit dire qu’en lisant cette article,j’ai bien fait de fuir khao san road comme la peste…

    et c’est vrai que les guide de voyage disent de la merde.

  17. Set Farang

    il est là le rouquin !!!
    a ton prochain apéro sur khao san, le tuk tuk dis lui de pas s’arrêter à l’inso : ton ton pai jusqu’a CM, ramène tes fesses rouquin !

    1. ogantia

      L »inso c’est has been. On ne fait plus que du clicli ^^

  18. Kryss

    J’était a Khao san road pour la songkran ( fête de l’eau ) et c’est tout simplement monstrueux tout le quartier était piéton et c’était la guerre avec les water guns. J’en garde un très bon souvenir et je conseille à tous ceux qui on gardé une âme d’enfant comme moi d’aller là bas quand c’est la nouvelle année pour tout asperger et faire la plus grosse party de t-shirt mouillé de votre vie ^^

  19. Marco

    Et merci pour la reference a Renaud! :-)

  20. alex Visabkk

    J’apprécie moyennement KhaoSan Road pour beaucoup de raisons, mais je dois avouer que ca reste encore un lieu où il est possible de se loger pour pas cher et manger pas cher (et bien). Maintenant il faut savoir bien trier ses adresses, parce qu’on trouve de tout à Khaosan…. et surtout le pire! Comme tu dis si bien, quand on était jeune, on aimait bien boire des bières sur les trottoirs, ensuite on s’est assit au bar, et enfin, quand on est de moins en moins jeune, on y va plus… trop de touristes, trop de n’importe quoi pour moi… mais ca reste que mon avis! En fait, c’est un peu comme les aéroports, une zone internationale en plein milieu d’un pays, rien de ce qu’est la thailande ne se trouve à khaosan road, mise à part sa capacité à s’adapter et faire du business ;) ALexVisaBKK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web