thai friendly thai love links



«

»

avr 18 2013

Imprimer ceci Article

Femme thaïlandaise et blancheur de peau

La femme thaïlandaise et son obsession pour les peaux blanches

 

Les femmes thaïlandaises sont obsédées par les peaux blanches, il suffit d’allumer la télé ou d’ouvrir un magasine pour être envahi de publicités pour des produits visant à blanchir la peau. En Europe, la mode est plutôt aux peaux bronzées, comme une preuve d’un budget suffisant pour partir en vacances prendre le soleil sur les plages d’un lointain pays. En Thaïlande, c’est l’inverse : une peau blanche est synonyme de beauté et de richesse, comme une preuve qu’on n’est pas resté cramer au soleil en bossant dans les rizières. Ils avaient même poussé le vice jusqu’à en faire un sondage pour voir quel pourcentage de femmes aimerait avoir une peau plus blanche. C’en est grave au point de justifier le fait de bronzer tout habillé à la plage (le fameux thaï bikini), ou de toujours se déplacer armé d’un parapluie pour mieux se protéger du vilain Soleil et de toute sa clique de méchants rayons UV.

La seule fois où j’y ai vu un quelconque intérêt, c’est quand mon ex avait lu dans un magasine people une interview d’une ex actrice porno Thaï qui se vantait d’avoir la peau blanche grâce à toutes les éjaculations faciales qu’elle avait subies pendant sa carrière. Mouais, pourquoi pas. Après tout, ils croient bien qu’une pauvre ficelle entourant leur maison va empêcher les fantômes et autres esprits d’y pénétrer. En tout cas ma copine avait cru à fond à ces conneries, et forcément quand elle m’a demandé mon avis je ne pouvais que valider :

 _ Ah ben bien sûr, c’est même prouvé cliniquement par les laboratoires Schwartzkopf !

Le gentleman que je suis a bien entendu proposé de mettre immédiatement en application cette technique révolutionnaire de blanchiment de la peau. Le succès n’étant pas immédiat, on y travaille encore.

 

femme thaïlandaise étudiante

L'archétype de la jeune femme thaïlandaise qui fait craquer mes collègues du taf. Bon ok, j'avoue, je valide aussi...

 

Enfin bon, bref, tout ça pour dire que si les femmes thaïlandaises aimeraient avoir une peau plus blanche c’est aussi un peu parce que leurs compatriotes masculins préfèrent les femmes à la peau claire. Parmi celles qui ont la côte, on trouve celles qui viennent de la Thaïlande du Nord (Chiang Mai, Chiang Rai, etc…), ou celles de Bangkok qui subissent moult opérations chirurgicales pour ressembler à leurs idoles de la K Pop, le mouvement musical de pop coréenne très en vogue en Thaïlande.

 

Ou vous n’avez qu’à regarder les stars du petit ou du grand écran thaïlandais : la plupart sont des ลูกครึ่ง (louk krung) composé des mots ลูก et ครึ่ง qui veulent respectivement dire enfant et moitié, c’est-à-dire des métisses. Pour la petite anecdote, quand je cherchais des photos sur Google Images (et oui, après être passé du français à l’anglais pour mes recherches, je suis maintenant passé de l’anglais au thaï !) les premières suggestions de recherche étaient ลูกครึ่งไทย (métisse thaï) et… tin tin tin… ลูกครึ่งไทย ฝรั่งเศส (métisse thaï français), comme quoi on doit avoir un peu la côte aussi. Enfin, peu être pas nous directement, mais nos descendants, une fois qu’ils sont à moitié thaïlandais…

 

Ceci fait que la plupart des femmes thaïlandaises originaires d’Issan, par exemple, qui ont la peau plus sombre, ne sont pas les plus désirées par les Thaïs, et surtout pas par ceux qui ont de la tune, les hi so (hi so comme dans high society ma gueule). Pour eux, ce serait une chute dans l’échelle sociale que de se rabaisser à se marier avec une négresse de l’Issan. N’allez pas croire que je publie des trucs racistes ou quoi hein, c’est du vécu. Je l’ai entendu de la bouche de deux videurs d’un gogo bar de Nana Plaza, tous deux made in Chiang Rai, qui s’adressaient à une fille que je connais bien en utilisant l’expression อีดำ (ii dam). Le préfixe อี (ii) est un préfixe insultant utilisé pour les femmes, que l’on pourrait traduire par « sale … » ou « putain de … », comme son équivalent masculin ไอ้ (). En l’occurrence, les deux gars la traitait de sale noire ou même de putain de noire. Cette fille, qui est originaire d’Issan et est vraiment mignonne avec sa peau bien bronzée, répondit avec panache aux deux couillons qui gardaient la porte : อีขาว (ii khaaow)… en misant sur l’usage du préfixe insultant féminin pour traiter les deux gars de putains de blanches ! Répartie validée.

 

Certaines en font même tout un complexe, car elles ne ressemblent pas au modèle de beauté imposé par les médias de masse en Thaïlande. Vous vous en êtes peut-être déjà rendus compte si vous traînez sur Thai Friendly ou sur Thai Love Links, en tombant sur un des multiples profils d’une jolie petite femme thaïlandaise qui annonce dans sa description :

_ I’m normal girl. I’m not beautiful. I have dark skin.

 

La même règle s’applique également pour les masseuses. Si vous allez dans de gros salons de soapy massage de Bangkok, sur Ratchada, ils ont généralement d’un côté le fishbowl avec les masseuses standards, et de l’autre les sideline qui sont plus grandes et plus blanches, plus thaï style. Plus chères aussi. Alors que si vous traînez du côté des oil massage de Sukhumvit, vous verrez que les masseuses ne seront pas aussi finement sélectionnées selon leur couleur de peau (en dépit de ce que Mr Photoshop voudrait vous faire croire sur les photos).

 

C’est comme si vous allez faire un tour du côté des gogo bars de Sutthisan, près de la station de BTS Saphan Kwai. Ce coin de Bangkok regroupe les gogo bars pour la clientèle thaï, et là, vous ne risquez pas de trouver une petite paysanne bronzée comme à votre habitude sur Nana, Cowboy ou Patpong. Je vous déconseille cependant d’aller y faire un tour seul si vous ne parlez pas thaï et/ou que vous n’êtes pas bien imprégnés des coutumes et des normes de politesse/respect en Thaïlande. Un thaï qui se tient bien ne ressemble généralement pas à un touriste bourré qui pense bien se tenir, et les deux ne cohabitant pas forcément très bien dans ce genre d’endroits, ça peut vite dégénérer. Les hommes Thaïs ne sortent pas dans les gogo bars réservés aux farangs. D’une, ils n’ont pas le droit d’entrer s’ils ne sont pas accompagnés d’un farang (de peur qu’ils squattent les banquettes en consommant trop peu, ou qu’ils soient en couple avec une des filles et que ça parte en couille si elle est avec un client) ; et de deux, ils s’en tapent d’aller voir des filles de l’Issan entassées sur une scène en train de faire semblant de danser, avec des bières à 150THB en plus !

 

femmes thailandaises

Thaï style VS Farang style : Les coyoti du Pimp & Les filles du jacuzzi du Billboard

 

Idem avec mes collègues du boulot (je ne bosse qu’avec des Thaï) : pour eux, mieux vaut une fille normale (voir bof) mais à la peau claire plutôt qu’une fille mignonne (voir belle) à la peau sombre. Mais c’est pas plus mal, comme ça au moins on s’arrange bien et personne ne vient chasser sur le territoire de l’autre. Ils se foutraient bien de notre gueule s’ils nous voyaient avec nos paysannes à talons chopées sur Nana ! Ils sont tous morts de rire quand ils voient des farangs avec des meufs de l’Issan. Et la dernière fois que je suis allé à Pattaya avec mes potes du taf, j’ai eu le droit à cette réflexion de la part d’un de mes meilleurs amis Thaï en plein milieu de Walking Street :

_ Alors vous les farangs vous êtes vraiment pas malins : déjà vous vous tapez la crème de la crème des traînées de l’Issan, et en plus, comme si ça suffisait pas, vous les payez. Et cher, en plus !

 

Ceci dit, pour nous autres les farangs, choper une jeune femme thaïlandaise à la peau claire n’est pas toujours évident, car elle sait qu’en étant belle et en ayant une peau blanche elle peut plaire à de riches Thaïlandais, et ainsi gravir des échelons dans l’échelle sociale thaïlandaise en cas de mariage. En cas de non-mariage, elle pourra toujours espérer garder un statut de เมียน้อย (mia noy, littéralement « femme petite » = amante, maîtresse) et se faire entretenir, c’est toujours ça de pris. Si elle devait se marier avec un farang, ça lui ferait peut-être des tunes, surtout en cas de divorce, mais ça ne l’avancerait à rien sur le plan de son évolution au sein de la société thaïlandaise. Ceci n’est pas l’interprétation délirante d’un sexpatrié qui croit tout savoir sur tout, mais bien les paroles d’une jeune femme thaïlandaise, une fille de bonne famille diplômée d’un BAC +5. Et alors que je parlais de ça avec elle et que j’essayais de comprendre son idée sur la question, elle m’a sortit une phrase qui devrait mettre tout le monde d’accord :

_ Ah ouais donc pour toi aller à la ville pour choper un farang, c’est juste bon pour les filles de l’Issan, c’est ça ?

_ Non, ça c’est bon pour les prostituées, les feignasses, les galériennes sans éducation. D’Issan ou d’ailleurs.

 

Aller, je vous laisse méditer là-dessus…

 

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2013/04/18/femme-thailandaise-peau-blanche/

17 commentaires

  1. Zen*

    Salut,

    C’est tellement vrai et c’est tellement moche de vouloir ressembler a MC Jackson…..:)
    moi je les aime la peau mat, ce qui à mon avis, fait tout leurs charme que nous farang aimons tant ….si c’est pour les voir ressembler a la culture japonaise et donc  » manga  » pas la peine….mais en tout cas pour l’éjac facial…cela peux etre drôle, faut que je planque ma crème NIVEA SOFT … !!

    Have Fun
    Zen*

  2. alex

    C’etait pareil dans notre société, il n’y a pas si longtemps que ca les nobles ou les bourgeois avaient la peau blanche et les paysans le teint hale. Malheureusement ce phénomène ne se cantonne pas qu’a la Thailande; dans certains pays africains ils utilisent toutes sortes de produits chimiques qui ne doivent pas être tres bon pour la sante pour se blanchir. Mais bon lors de mon passage sur BKK chuis allé en mode  » tournée clubbing  » et y a trop moyen de se chopper des petits bonbons blancs (raaa faut qu’elle m’envoie ses tofs !) meme si elles sont carrement plus snobs et pas forcement des meilleurs coups. Et puis franchement Osef de ce que pensent les mecs thai si je peux deboiter ma petite bombe ^^

    Ps: trop fort le coup de l’actrice je plussoie fortement ^^

  3. Saparot

    En fin d’année dernière, y a eu plusieurs descentes de flics au MBK pour saisir des produits de blanchissement merde in China.

    Sinon, on aura beau dire, on aura beau faire, l’uniforme d’étudiante ça fait salope^^

  4. SYL

    Je sais pas ce qu’elles ont avec ça, Au sénégal la meme chose, elles appliquent n’importe quelle merde de crème qui vient de made in china pour blanchir………..connaissent pas le cancer de la peau, mais maintenant de plus en plus d’émisssion à la TV sénégalaise pour prévenir du risque de blanchir…….mais les sénégalais aiment bien les peaux claires….et nous le contraire, rien de telle qu’une twingo noir avec un intérieur rose!!!!
    SYL

  5. Reeon

    Parfait ce petit article: j’ai bien aimé. C’est vrai que globalement les Thaïlandais nous prennent vraiment pour des crétins. Je les blâme pas: ils ont raison :D :D Par contre la « Thaïlandaise typique » de la photo, ce serait pas un garçon-fille de la rue des garçons-vaches par hasard ?

  6. Jerome

    Tous les gouts sont dans la nature mais personnellement je n’échangerais pas ma copine « damdam » contre une autre fille sous prétexte qu’elle a la peau claire …

    Quand je la vois dépenser des centaines de THB dans des crèmes et autres poudres pour se blanchir et tenter vainement d’améliorer l’image qu’elle renvoie a la société, çà me fait rire « jaune ».

    Au moins maintenant, j’ai une idée un peu plus précise sur ce que les gens (mecs) pensent de nous (moi) quand on va faire nos courses …

    Les cons s’ils savaient comme je m’en tamponne :)

  7. Mathrim

    En fait ce n’est vraiment pas spécifique à la Thailande: on retrouve ça dans une bonne partie de l’extrême-orient: Corée comme tu le mentionnes pour les stars de k-pop, Japon, Chine (un défilé de mode à HK ressemble à une manifestation de soutien aux albinos), etc. Y a le culte de la peau blanche comme symbole de richesse et de beauté, d’où les opérations dans tous les sens et le photoshopping à gogo pour changer de couleur de peau.

    C’est aussi vrai d’ailleurs pour les hommes: les mecs considérés comme séduisans tiennent plus du minet à la peau d’albâtre que du mec bronzé un peu baraqué.

    1. paulo

      c’est clair
      j’ai un pote cambodgien qui a le teint assez mat.
      Quand il va a la plage, il reste sous le parasol pour ne pas bronzer…

      Je pense que c’est le crédo de la plupart des civilisations.
      Les gens a la peau clair aimerais être bronzés et vice-versa.

  8. Saparot

    Dis Sly, tu nous feras une enquête d’investigation sur les bombasses de l’étage parfum du department store du Siam Paragon? :D

  9. hamard

    votre article reflete la realite. seulement l’utilisation de mots comme gueule, meuf, kiffer, pote entre autre, que j’utilise dans le langage courant, rabaisse la qualite du texte. je ne suis pas puriste, la langue francaise a assez de mots forts sans etre oblige de tomber dans un langage disons vulgaire. mais continuez a vous exprimer, c’est interessant.
    pour la ponctuation, j’utilise un keybord querty, et je suis ขี้เกืยจ pour retrouver ces accents

    1. Korn

      Hamard,

      Je pense justement que la sémantique utilisée par Sly est belle et bien volontaire. C’est justement ce qui donne ce côté « parlé » à ses textes et qui est plutôt apprécié par ses lecteurs.

      mais après tout chacun non avis ;-)

  10. nabil

    salut sly dans l’intérêt de toute ta petite communauté est ce que tu pourrais pas nous filer le nom et le numero de la revue en question :p

  11. Qbalexx

    Sympa l’article Sly. Et tellement vrai.

    Malheureusement pour moi, tous mes collègues au boulot sont des filles donc j’ai pas ce genre de conversations.

    C’est là que je me rend compte que l’ambiance  »mâle » du boulot me manque ! Ahah.

    See you soon,

  12. Sandy

    Super article. ce site est devenu ma référence Merci

  13. David

    Ayant remarqué, durant plusieurs discussions entre Français hors d’Europe, que le sujet, tout intime qu’il soit, est d’importance autant pour d’autres que pour moi, à quand un article sur l’hygiène comparé des Thaïlandaises (qui sentent bien bons, en général ) avec nos Françaises (souvent négligées)?
    Je n’ai pu m’empêcher de donner mon avis discrétement :p dans la phrase précédente… mais suis tout à l’écoute d’avis approfondis de ceux qui, comme moi, trouve rédhibitoire (sans jeu de mot) l’hygiène bien trop minimale de la plupart des occidentales, surtout comparé à celles des Asiatiques (et des Africaines)…

  14. dacota111

    Bonjour Seulaï.

    Merci pour ce site qui fourmille d’infos franches et directes.
    Tu as juré de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ?
    (tu peux lever la main droite et dire : « je le jure ! »);

    C’est une mines de renseignements dans laquelle je pioche depuis peu.
    En effet je me suis enfin décidé à venir en Thaïlande, comme un touriste moyen.
    D’accord ce ne sera qu’une semaine, mais il faut bien commencer par le commencement…

    J’aimerai que tu puisse me donner des précisions sur quelques domaines.
    Je m’excuse par avance si tu as déjà parlé de ces sujets, mais ton blog est si touffu que j’ai peut être zapper ces explications ou alors j’ai besoin de précisions complémentaires;

    Quand on parle de « Guest Friendly », le petit déjeuner est il compris dedans ?
    Les Ladyboys benefient-elles également des « free Guest Friendly » et sont elles admises dans les hôtels sans problèmes comme les filles ? (ben oui, pas d’hypocrisie, je vais peut-être essayer).

    il semble que les hôtel que j’ai choisi : « Woraburi Sukhumvit Hotel » à Bangkok et le « Basaya Beach Hotel & Resort » (ex « Centera Beach ») à Pattaya soient « Guest Friendly » mais les explications de leurs sites sont un peu confuses. Et les réponses à mes mails tardent…
    Connais tu ces établissements ?

    Est ce que le couple mixte -farang/fille thaï- est accepté partout sans problèmes, y compris dans les sites touristiques ? Et dans les temples ?
    Même question pour le couple farang/ladyboy.

    Quels petits cadeaux « made in France » sont appréciés par les filles thaï ?

    Quels sont les prix des vêtements et aussi des accessoires de plages (serviette par exemple) ? C’est surtout pour limiter le poids de la valise que j’envisage de m’équiper -et laisser- sur place.

    D’avance merci de ton aide.

    Dacota111

  15. Sam

    Hola,

    Le Blanc comme la couleur du *dominant*, ces poufiasses de magasine toute maigre…ya pas photo, j’aime bien le métissage….et cette belle couleur Issanienne.

    Sam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web