thai friendly thai love links



«

»

jan 25 2012

Imprimer ceci Article

Baccara Gogo Bar – Soi Cowboy, Bangkok

Baccara Go-Go Bar, Soi Cowboy, Bangkok

Soi Cowboy Bangkok

Le Baccara Go-Go Bar dans Soi Cowboy

Le Baccara Go-Go Bar est situé à Sukhumvit au Soi Cowboy, entre les Soi 21 et 23. En entrant du côté du Soi 21 (côté Asok Road), le Baccara Gogo Bar est le dernier gogo bar au fond du Soi sur la gauche. Pour ceux qui ont du mal avec leur sens de l’orientation, si vous arrivez Soi Cowboy du côté du Soi 23, le Baccara est donc le premier gogo bar sur la droite.

Bangkok Gogo Bar

L’ambiance au Baccara Go-Go Bar

 

Baccara Agogo BangkokLe bar dispose d’une terrasse, pour ceux qui aiment boire un coup en plein air tout en profitant de l’animation de la rue. Une fois à l’intérieur, le bar se divise en deux étages. Le rez-de-chaussée comporte une grande scène centrale où le plafond est composé d’une dalle transparente, ce qui est tout de même bien pratique pour mater sous les jupes d’écolières des danseuses de l’étage.

Un peu trop de filles dans chaque set du rez-de-chaussée à mon goût, du coup elles sont entassées sur scène et oublient un peu de danser, ce qui est quand même dommage pour des danseuses.

L’étage est un boobs trap, celles qui y dansent enlèvent le haut et sont plutôt bien équipées. Si vous cherchez des gogo danseuses à forte poitrine, je pense que vous ne trouverez pas mieux sur Bangkok. J’ai surtout retenu la numéro 8, je me disais que ça devait être 8 comme 8 kilos de nichons, 4 dans chaque sein. Sinon j’aime bien aussi la 61, mais aucun lien.

Le barfine est au prix standard, c’est-à-dire 600THB, mais attention… avant de barfiner une danseuse il faut lui avoir payé deux verres! A 150THB le lady drink, ça fait un barfine à 900THB avant de pouvoir embarquer une des bar girls du Baccara.

Gogo danseuses siliconées bangkok

Ma dernière visite au Baccara Gogo Bar

En arrivant je repère seulement deux banquettes vides, je me pose donc sur une d’entre elles et commande une Chang Beer. J’ai à peine le temps de boire une gorgée que trois japonais en costard/cravate/attache-case débarquent et se posent sur la banquette d’à côté. Je me dis que ça va pas être évident d’attirer l’attention sur moi avec trois milliardaires en baths à mes côtés… Le temps de boire une autre gorgée de ma Chang et la population double sur leur banquette, ils ont chacun choisi une gogo danseuse, toutes les trois ont la même tête avec leur frange à la Cléopatre, leurs petites bouclettes et leur maquillage à coup de talc. Ils ont l’air de bien s’amuser, ça rigole, ça picole, et puis ça déborde sur ma banquette.

A ce moment deux autres japonais arrivent, plus sapés comme des touristes, et se posent sur ce qu’il reste de place sur ma banquette. Ces deux là sont quasi-hystériques, ils sont surexcités, montrent les filles du doigt et ne tiennent pas en place comme des gamins qu’on amène à la kermesse. Bon ben ça y est, je suis à peine à la moitié de ma bière, et ça me gonfle déjà. Pour me consoler je lève les yeux au plafond et observe un peu ce qu’il se passe chez les danseuses topless siliconées. Ça a un petit côté voyeur, j’aime bien. Les filles jouent avec ça, elles regardent à travers le sol et taquinent ceux qui restent les regarder en leur disant de mater en bas. Elles me font marrer avec leurs faux airs de grandes timides.

Changement de set, c’est la deuxième tournée de danseuses en bas. Rien de trop sexy qui monte sur la scène, sauf une qui me plait bien, numéro 220, pas une tuerie mais bien mignonne, une petite brune avec un gros tatouage sur le ventre. J’essaye de lire le lettrage de son tatouage, sans succès, puis je relève les yeux vers son visage et je m’aperçoit qu’elle me fixe. Hum, soit elle a du mal avec ses yeux et elle n’a pas vu la brochette de yipoune (japonais, en thaï) qui m’entoure, ou alors elle n’aime pas les japonais. C’est rare, mais ça arrive. Je reste la fixer quelques secondes, lui fait un petit sourire, mais elle me tourne le dos et s’en va danser à l’autre bout de la scène. Et bam, raté.

Pas raté pour tout le monde, mes deux nouveaux collocs de banquette ont trouvé de la compagnie… Bon ben ça y est, c’est officiel, je me fais chier, il faut que j’aille trouver une place avec vue sur la collection d’implants PIP de l’étage. Le temps de finir ma bière et c’est la fin du set de danse, alors que je me dirige vers les escaliers je me fais attraper la main, je me retourne, héhé c’est la numéro 220 qui vient de finir de danser.

_ Salut tu vas où?
_ Je vais fumer en haut, je fais une overdose du japon là.
_ Ah bon? T’y vas seulement pour fumer? Même pas pour mater les gros seins? [Rires...]
_ Non non je t’assure, et puis de toutes façons j’aime pas les gros seins, je préfère un tour de poitrine négatif comme le tien. [Rires aussi, mais que moi...]
_ Tu veux que je monte avec toi?
_ Allez viens…

Arrivés en haut, c’est encore une colonie de vacances de japonais. Je commande une autre Chang, et une Vodka orange pour la miss. Enfin une danseuse avec un niveau d’anglais décent, on parle d’un peu de tout, on fait connaissance, on rigole. Enfin une bar girl qui ne vient pas de l’Issan, ça change, madame vient de Chonburi au nord de Pattaya. Je commande deux autres verres, puis se pose la question du barfine. Elle est partante pour du Long Time, mais je me lève à 6h00 pour aller bosser, du coup je lui propose plutôt un Short Time. S’en suit la négociation:

_ Le ST c’est 2000 baths.
_ Hè mais tu m’as pris pour un japonais ou quoi?
_ Non, les japonais ils payent le ST 2500 baths!
_ Ah ok, mais j’ai l’habitude de payer moins que ça pour du ST, généralement 1000 baths.
_ Hum, on part sur 1500, mais si tu passes un bon moment tu me donnes 2000 ok?
_ Ok ça marche, bar fine.

Une fois sortis du bar, j’ai la dalle, alors on se pose au bar/restaurant au milieu du Soi Cowboy pour manger un truc. Je commande un Tom Yam, elle se prend un Pad Thai, et je rigole bien à écouter ses histoires, elle est vraiment sympa comme fille. Ça change des meufs qui partent pour un ST en gardant l’œil sur le chrono. Elle me propose ensuite d’aller se poser dans le Short Time Hotel à l’entrée du Soi Cowboy, côté Asok Road. Une fois à l’hôtel, toujours pas de stress, on discute, elle va prendre se douche, elle regarde la télé, elle me raconte sa vie… à aucun moment elle ne me presse pour que j’aille prendre ma douche, tout se passe calmement. Ensuite la prestation, très GFE, qui m’a laissé un bon souvenir. Ensuite re-douche, et c’est le moment de payer l’addition. Je sors tous les billets qui trainent dans mes poches, aïe, je sors même les pièces du coup, mais non toujours pas…

_ Euh, comment te dire là, je suis en possession de la modique somme de 1400 baths. Et j’ai besoin de sous pour rentrer chez moi… Et je sors toujours sans ma carte de crédit.
_ Tu sais que certaines filles appellent la police dans ces cas là?
_ Oui mais bon t’inquiètes pas, je suis pas un touriste, je viens là souvent,  je te donnerai la différence la prochaine fois.
_ Non ça va je rigole, t’en fais pas, j’ai passé un bon moment. D’une tu m’as payé le resto, et de deux tu m’as fait économiser le prix du taxi en acceptant le ST dans cet hôtel. Donnes-moi 1200 et on n’en parles plus, ça te laisses 200 baths pour le taxi, c’est bon?
_ Ok merci, sympa de ta part de me laisser la taxi money, c’est mon rôle normalement, non? [Rires...]

Visitez le site web du Baccara Gogo Bar Bangkok

http://www.baccara-bar.com

 

Video du Baccara Gogo Bar Bangkok

 

  

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2012/01/25/baccara-gogo-bar-soi-cowboy-bangkok/

6 commentaires

  1. Dio

    Je l’ai trouve moyen le baccara honnetement compare a d’autres bars du coin…peut-etre que les filles ont pas mal change donc deception -_-

  2. juju

    Mon expérience récente au Baccara( 23.12.12 ): après une longue journée de shopping de Noël je suis arrivé vers 23h à soi cowboy et donc je suis direct entré au Baccara. Une serveuse me place sur le seul tabouret de libre près de l’entrée, c’est pas vraiment génial car ya énormément de monde qui passe. Comme l’a dit Sly, ya trop de filles qui dansent sur la scène au rez-de-chaussée, c’est à peine si elles se trémoussent sur une musique répétitive. Yen a qui font carrément la gueule. Dans le lot j’ai repéré 2 ou 3 filles assez jolies mais il paraît que les gogo danseuses ( habillées en blanc ) ne sont pas barfinables ( ou je me trompe ? ) Alors pourquoi elles portent un numéro? Bon après 2 Singha je décide de monter à l’étage. Si je n’avais pas lu l’avis de Sly je n’aurais même pas su qu’il y avait 1 étage, les serveuses ne te disent rien! L’escalier c’est au fond à droite, il faut jouer des coudes. Une fois en haut c’est effectivement le terrain de chasse des Japs. Ya un peu moins de gogo danseuses au mètre carré et elles montrent leurs seins, en effet. Enfin elles alternent 30 min seins nus et 30 min en t shirt. Yen a qu’une qui avait une poitrine XXL ( refaite bien sûr ) et les Japs poussaient un cri à chaque fois qu’elle ôtait son t shirt. Les autres avaient de la poitrine on va dire, enfin normale pour nous les Européens. Une me plaisait et elle n’arrêtait pas de me sourire mais un vieux Jap qui lui filait des billets 500 bahts a eu raison de m0n charme. Ce Jap payait des verres à plein de filles et sa boîte de reçus débordait. Une fille de chaque côté, une serveuse qui lui massait la nuque et les nibards d’une gogo danseuse devant. C’était un spectacle à lui seul. D’ailleurs à d’autres tables c’est aussi le spectacle. Ya de tout vraiment. Mais c’est fumeur, avis aux allergiques de la clope.
    Je recommande néanmoins à tous de zapper le rez-de-chaussée et d’aller direct au premier, c’est très marrant. Au fil de la soirée les mecs sont bourrés et ils payent des lady drinks à toutes les filles qui passent. Moi j’était tout sage dans mon coin, j’ai refusé un verre à 4 filles d’affilée ce qui m’a valu le regard noir de la mamasan. C’est pas ma faute je suis très « picky ». La 5e fille par contre c’était un canon, très beau visage, corps sublime et sourire craquant. je n’exagère pas je n’étais pas bourré. Evidemment je lui offre à boire on papote, puis un 2e verre et un verre à sa copine ( moins belle ), elle me pose les questions « réglementaires » your name? how long in bangkok? What hotel ? et me demande si je veux l’emmener. Elle annonce son prix « 3000 bahts » ( ça doit être un ST ? ) plus le barfine ( j’ai oublié combien ). Moi je suis fatigué et j’ai pas envie de la ramener à mon hôtel donc je lui dis non . C’est pas une question d’argent mais j’ai passé une bonne soirée avec elle collée à moi à lui faire des papouilles et je préfère aller dormir. D’ailleurs si tu avais été là Sly je te l’aurais offerte en cadeau de Noël…
    J’ai payé ma note, 1600 bahts, ça va je pensais que ça serait bcp plus et je lui ai filé 500 bahts de pourboire ( j’aurais pas dû?). La mamasan a rappliqué direct quand elle a vu l’oseille, elle a pas compris que je ne prenais pas la fille. Il a fallu lui expliquer pendant 3 bonnes minutes…
    Bon, on voit que suis un newbie total mais là j’ai 2 semaines pour apprendre à Patong.
    QUESTION A SLY:
    Si j’ai bien compris, les gogo danseuses font partie du décor, on peut pas les emmener, mais il y a des filles en bikini rouge et des filles en noir ( comme celle qui m’a approché ). C’est quoi la différence?
    Et pourquoi toutes les filles ( sauf la mamasan ) portent un numéro ? Même les serveuses ?

    Continue à compléter ce site Sly, c’est toujours un plaisir de te lire, merci.

  3. sebi

    Non juju au baccara tu peux emmener n’importe laquelle des filles.

  4. Loup

    Est tester le baccara hier soir. Et j’avou que putain le plancher transparent à du bon ! :)

    Tout d’abord je tient à te féliciter pour ton blog vraiment complet et utile.
    Petite question pour toi n•24 top less tu la connaît ?

    Pour l’anecdote je me pause pratiquement directe à l’étage. N24 nan si mes souvenir son bon. Me lâche des gros
    Sourires à chaque passage sur scène. Je finit par lui payer un verre. On fait connaissance et la vient le hic.
    2500 st..
    Soit elle a pris pour un blinder genre japonais soit gros pigeon ! Dans tout les
    Cas les sourires était la pour attirer mon attention.
    Bref au final n’ayant pratiquement plus de fric en poche je suis rentrer la
    Queue entre les jambes.

  5. lolo9540

    j’ai eté 3 OU 4 fois au baccarat ,toujours surpeuplé
    une fois j’ai vu une sorte de show lesbien ,les filles dansait en mimant des poses erotiques
    c’etait vraiment sensuel.
    j’y retourne l’année suivante avec un pote pour lui faire decouvrir ca.
    1H30 A DEUX heures ,c’est a peine si les filles se trémoussaient ,et elles tiraient la tronche.

  6. Sam

    Sawadee,

    Depuis 3 ans, j’observe une montées en flèche des prix dans les bons gogo bars…

    Merci de vous retours sur les prix que vous obtenez, vos techniques éventuelle pour bien négocier, les erreurs à éviter, le timing pour choper de la bonne:)

    Merci,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web