thai friendly thai love links



«

»

fév 26 2012

Imprimer ceci Article

Les petites arnaques des bar girls (bad girls?)

Bar girls… same same Bad girls!

thai bar girlFréquenter des bar girls est une de mes principales occupations, mon autre activité favorite étant de chasser les thaïes de bonne famille sur les sites de rencontres. Au fur et à mesure que le temps passe et au fil des connaissances avec des expats et des bar girls, j’ai commencé à dresser quelques constats sur les filles de bar de Bangkok.

D’une manière générale, respecter les filles et les traiter comme des femmes du monde (et non comme des prostituées) permet de se tenir à l’écart des embrouilles. Attention tout de même à ne pas tomber dans le « trop bon, trop con »… La majorité des filles qui bossent dans les bars le font par nécessité, pas par choix, et elles ont donc besoin d’argent pour soutenir leur famille. Si vous leur manquez de respect ou que vous les traitez comme des moins-que-rien du fait de leur statut de prostituées, la plupart des bar girls sauteront sur la moindre occasion pour se venger et vous prendre de l’argent d’une manière ou d’une autre.

Ne faites pas confiance aux bar girls

Les bar girls sont bien connues pour leurs capacités à amadouer les clients dans le but de profiter au maximum de leur argent. C’est toujours très bien fait, très bien mis en scène, et le client a bien souvent l’impression de gérer la situation jusqu’au moment où il se rend compte qu’il vient de se faire avoir. Certains mettent quelques secondes pour s’en rendre compte, d’autres auront besoin de quelques mois ou de quelques années. Ne soyez pas naïfs, et demandez vous toujours qu’est-ce qui fait qu’une bar girl s’intéresse à vous, hormis l’argent.

Les Bar girls et leurs pigeons voyageurs

Pour la petite anecdote, j’ai une bonne copine bar girl, gogo danseuse à Nana Plaza, qui a un niveau d’anglais très très faible. Elle parle un petit peu, mais elle est incapable de lire et d’écrire l’anglais comme beaucoup de bar girls. A chaque fois que je débarque dans son bar, elle me confie son téléphone, lance MSN, et me demande de chatter à sa place. J’ai carte blanche, je raconte ce que je veux, elle me dit juste quelle somme d’argent il faudrait que je demande à son pigeon voyageur, et je pars à la pêche.

Les bar girls sont elles toutes des bad girls?

bar girl bangkok tatooNon, bien sûr, il y a des exceptions. Il y a des bar girls qui sont très correctes et qui ont un bon fond. Mais la plupart du temps tout n’est que poudre aux yeux pour pousser chaque jour un peu plus loin les limites des clients. D’une manière générale, je vous déconseille de vous attacher à une bar girl. Vous allez me dire « oui mais elle est différente »… mais oui bien évidemment, elles sont toutes différentes! Puisqu’au petit jeu qui consiste à prétendre, à faire semblant et à simuler, elles sont imbattables. Un jour ou l’autre ses vieux démons d’ex bar girl reviendront, et elle songera à faire de l’argent facile en solo plutôt que le triplé gagnant cuisine/vaisselle/ménage à vos côtés.

À mon avis les seules qui peuvent être sauvées sont celles qui sont dans l’industrie depuis peu. Et quand je dis depuis peu, c’est une fille qui est bar girl depuis moins d’un mois. J’en ai vu qui au bout de trois mois étaient complètement changées, passées du mode timide super polie fraîchement débarquée de l’Issan au mode pétasse superficielle obnubilée par l’argent facile, l’alcool et le yabba.

Bad girls & Good heart

Les bar girls vous diront que vous êtes « jaï di« , c’est à dire « good heart » en thaï. Vous traduirez bêtement par quelque chose comme « bon cœur » ou « généreux », et vous vous réjouirez du fait que deux ou trois lady drinks puissent les rendre heureuses le temps d’une soirée. Mais en langage bar girl, « jaï di » se traduit autrement: « pigeon » serait à mes yeux une traduction plus appropriée. Elles vous mettent à l’aise, vous font croire que vous avez le contrôle, mais tout est calculé, tout est simulé. Si une bar girl me dit que je suis jaï di, je regarde immédiatement l’addition par réflexe, et généralement elle a raison : je claque trop de tunes ! N’oubliez pas que les bar girls sont des professionnelles, elles font leur métier et vous n’êtes qu’un client. Il y en a eu un paquet d’autres avant vous, il y en aura un paquet d’autres après.

Après il n’y a rien de bien méchant à cela, c’est le jeu, les bar girls vous offrent du bon temps en leur compagnie en échange de boissons sur lesquelles elles touchent une commission. Jusqu’ici, tout va bien. Mais parfois, si l’occasion se présente, votre bar girl vous dévoilera son côté bad girl et vous fera regretter de lui avoir accordé votre confiance…

thailande ladybar

Les petites arnaques des bar girls

Voici une liste des petites arnaques des bar girls, à vrai dire il s’agit plutôt d’une liste des plans foireux sur lesquels vous pouvez tomber lors de vos sorties dans les quartiers rouges de Bangkok. Je ne vous parle ici que des petites embrouilles pour des relations de court à moyen terme, soit de une heure à une nuit sur mon échelle de longévité des CDD.

L’arnaque sur le long terme, tout le monde connaît l’histoire par cœur:

Ils se marièrent mais n’eurent pas d’enfants, la bar girl divorçant avant.
Elle lui prit tout son argent ainsi que la maison, la voiture et le restaurant.

 

Arnaque bar girl #1: Le Long Time qui tourne au Short

Un grand classique du genre. Vous vous mettez d’accord sur un prix pour un Long Time, vous payez le BF, bougez à l’hôtel et profitez des services de la bar girl. Une fois la première cartouche tirée, elle prend une douche (ou pas), se rhabille et s’apprête à s’en aller. Elle réclame alors la somme convenue à la base pour le LT. Il n’est pas nécessaire d’en faire toute une histoire, mais par contre, refusez de payer le prix du LT. Les filles sont de plus en plus fainéantes, avec des prix de plus en plus élevés : il faut savoir les remettre à leur place par moment, mais toujours avec douceur. Technique du management pour les nuls (je ne suis pas manager, j’ai entendu ça dans Desperate Housewives): annoncez deux trucs positifs avant un truc négatif, ça passe toujours mieux.

Bien sûr que je vais te payer, tout travail mérite salaire.
Et puis j’ai vraiment apprécié ce moment passé avec toi.
Mais une seule fois c’est un ST, donc je te paye en conséquence.

Arnaque bar girl #2: Le tour en boite

Une petite embrouille plutôt destinée aux jeunes clients. Les bars girls vous cerneront direct: en parlant avec vous quelques minutes de tout et de rien, (de rien, le plus souvent) elles sauront si vous êtes du genre à vouloir continuer la soirée en discothèque ou si vous voulez rentrer de suite à l’hôtel pour profiter de ses services.

Une fois en boite de nuit, madame veut une bouteille de whisky, et puis comme par hasard ses copines débarquent à leur tour dans la boite. Plus elle boit et moins elle vous calcule, elle a ses copines, sa bouteille, et vous rempli constamment votre verre en espérant que vous soyez trop bourré pour faire quelque chose une fois à l’hôtel… Et puis si jamais vous êtes opérationnel, c’est elle qui se la jouera ivre morte pour s’endormir à la sortie de la boite. Surtout si les copines payent une deuxième bouteille, ok c’est bon esprit, mais ça ne va pas dans le sens du plan initial BF+LT. Et puis dans la plupart des cas, une fois en boite de nuit, vous devrez rincer tout le monde!

Arnaque bar girl #3: Le (faux) plan à trois

Comment gaspiller un BF, soit 600 baths, en un rien de temps ? C’est très simple, il suffit de tomber sur une fille qui vous propose un plan à trois avec sa copine. La copine n’a pas l’air vraiment emballée, mais après quelques minutes de négociations en thaï entre elles, la deuxième bar girl finit par accepter. Une fois dehors et les BF payés, la copine disparaît subitement, et reste injoignable lorsque la première bar girl tente de la joindre au téléphone. Ce type d’arnaque est surtout susceptible d’arriver les veilles de départ, quand les filles savent que vous ne pourrez pas venir vous plaindre le lendemain.

 

Arnaque bar girl #4: Le « oui oui ça je fais »

Si vous êtes de ceux qui négocient les services avant de payer le BF, vous vous en êtes sûrement déjà rendus compte. Vous lui demandez si elle aime ci, si elle aime ça, et quoi que vous lui demandiez elle répond toujours par l’affirmative. À l’écouter parler, votre bar girl a tout d’une star du X. Mais une fois le BF payé, madame a la mémoire qui flanche. Elle oublie subitement toutes ses belles promesses et a réponse à tout… Votre bar girl vous dira alors que par derrière c’est oui, mais seulement quand elle a ses règles, etc…

 

Arnaque bar girl #5: Le « tu m’attends dehors »

Petite embrouille qui arrive fréquemment lorsque vous commencez à sympathiser avec une bar girl. La fille se la joue gentille, elle prend soin de vous et veut vous éviter de payer de bar fine. Ça c’est une fille qu’elle est bien! Mais une fois dehors elle vous réclame le prix du bar fine, en prétextant qu’elle vous a bien dit qu’elle ne voulait pas que vous payiez le bar, sous-entendu qu’elle préfère que l’argent aille directement dans sa poche… Cependant ce faux plan n’arrive pas souvent, la plupart du temps si une fille vous propose de la retrouver dehors c’est qu’elle a vraiment envie de continuer la soirée avec vous.

 

Arnaque bar girl #6: La crise de larmes

Aïe, les larmes qui coulent la nuit annoncent souvent les classiques du genre… Si vous avez bien révisé vous les connaissez tous : le fameux buffle malade, la grand-mère qui doit se faire opérer, le neveu qui ne peut plus aller à l’école par manque d’argent dans la famille, le frère (sous-titrez le copain) qui vient d’avoir un accident de motorbike, etc… La liste est longue, mais jamais très originale. Le pire c’est que parfois il doit y avoir un zest de vérité dans les paroles des bar girls, mais à force d’entendre les mêmes histoires on finit par ne plus y croire !

Cette embrouille se décline également dans sa version matinale… Chagrin du matin : flemme d’aller faire le tapin. Impossible d’être plus concis, neuf fois sur dix une fille qui vous fait le coup des larmes au réveil essaye juste de vous faire payer son bar fine du jour. Qu’importe l’histoire qu’elle vous racontera, ne vous laissez surtout pas attendrir par les larmes d’une bar girl! Retenez bien que leurs larmes sont leur arme la plus efficace, bien devant leur sourire et tout ce qu’elles peuvent vous apporter.

bar girls pattaya

Conclusion sur les embrouilles des bar girls

En conclusion, je voudrais juste ajouter qu’en général il n’y a tout de même pas de quoi s’inquiéter. Je passe toujours de très bonnes soirées en compagnie des bar girls, qu’elles travaillent dans les beer bars ou les gogo bars. Ces temps-ci j’ai tendance à baisser un peu ma garde, vu que plus ça va, moins je paye. Généralement je retrouve une gogo danseuse à la sortie de son bar, on bouge en boite, je paye une bouteille (du Blend 285 hein, pas du Jack D, faut pas déconner non plus) et puis voilà, c’est tout. Tout ce qui suit est compris dans le forfait bouteille. C’est l’avantage d’habiter sur place: les filles préfèrent profiter des expats un tout petit peu à chaque fois, mais sur le long terme. Alors qu’avec un touriste elles vont essayer de lui extorquer le maximum d’argent en un minimum de temps.

Cet article ne traitant que des problèmes pouvant arriver en l’espace d’une heure ou d’une nuit avec une bar girl, un prochain article dressera une liste des arnaques fréquemment rencontrées avec les freelances.

Voilà pour cette compilation de tous les faux plans qui nous sont arrivés à moi et mes collègues adeptes des bars à filles. Personnellement j’ai eu le droit aux faux plans #1, #2, #4, #5 et #6… Et vous? Est-ce que vous avez eu d’autres embrouilles avec les bar girls en Thaïlande?

  

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2012/02/26/petites-arnaques-bar-girls-bad-girls/

12 commentaires

  1. YesMan

    Encore un bon article, complet, clair, précis :) Tujours aussi fun à lire ! Cimer !

  2. loloc

    je les aimes bien quand meme.gagner des sous en offrant du plaisir(et pas n’importe lequel!) a son prochain,c’est quand meme un beau metier,respect!

  3. LastFrench

    Chapeau, très bel exposé.

  4. Ciberfox

    J’ai eu droit au plan #2 mais bon le nana je ne l’avais pas BF, je l’ai chopée à la fin de son service (hôtesse dans un gogo pas une danseuse ni une serveuse) et arrivé en boite il y avait 4 copines dont une d’un autre gogo. Moi ce fut différent car j’ai payé une tournée aux nanas et ensuite elles se sont démerdées pour payer leurs verres. Mais là où ce fut original c’est que celle avec qui j’étais venu avait un boy friend farang qui est arrivé en boite (il l’a cherchait…) et du coup elle m’a refilé sa copine de l’autre gogo dans les pattes pour sauver la face, à l’arrivée je ne fus pas perdant :)
    J’ai également eu un mix du plan #6 et du #1 ; première cartouche, petit repos, elle reçoit un coup de fil, parle en Thaï et commence à chialer que sa mère bla bla bla, elle doit partir bla bla bla… et avec le sourire je lui ai payé un ST en lui disant que j’étais compatissant à sa peine et qu’on remettrait ça une autre fois, mai pen rai… :)
    Moi j’ai plutôt la chance – en beer bar essentiellement ou en boite avec les FL – d’avoir un radar à Newbie. Et en général c’est moins de 15 jours voir le plus souvent moins de 1 semaines et c’est du caviar. Elles se sont certes fait briffer par les « pro » mais comme tu le dis très justement elles ne sont pas encore pourries par le système et sont sympas même si très souvent elles ne parlent pas un mot d’Anglais. Je joue là dessus en leur sortant 3 mots de Thaï et en leur faisant comprendre que je m’en fous qu’elle ne parlent pas Anglais, qu’on se comprendra de toute façon… j’en ai même avec qui je suis resté pote sur le long terme et que je revois de temps à autre, même si elle ont un boy friend farang aujourd’hui… cqfd !

    1. Butterfly Sly

      Haha j’ai oublié le coup de la fille qui a déjà (au moins) un mec! C’est vrai que ça arrive assez souvent, mais généralement elles s’arrangent pour te trouver une roue de secours et te refiler une copine à elle, ça reste fair play quand même.

      Sinon oui pour les newbies c’est clair que c’est sympa, mais généralement le niveau d’anglais ne suit pas. Après je me démerde vite fait en thaï (je maitrise bien les bases pour draguer!) mais je ne suis pas capable d’avoir une vraie conversation non plus… Je parle comme un gamin de trois ans et parle aussi beaucoup avec mes mains! Mais ça fait rire les filles, elles apprécient quand les clients font l’effort de parler leur langue. Sauf les bar girls les plus vénales, qui se disent que si tu parles thaï alors tu ne seras pas un bon client pour elle… Parce que si tu parles thaï c’est que tu es soit un expat’, soit un touriste régulier, et dans ces deux cas là tu ne corresponds pas au profil du client qu’elle recherche, à savoir un bon pigeon plein de pognon tout juste descendu de l’avion :D

      1. Ciberfox

        J’ai un pote qui parle couramment Thai, mais il ne le fait jamais avec les filles quand il sort en bar, gogo ou boite ! sauf exception s’il veut justement virer une nana trop entreprenante et pas à son goût :)

  5. david

    Il faut consommer sur place payer et voir ailleurs sans aucun état d’âme c’est ce que je fais et je m’en porte très bien arrêter de vous faire avoir par ces filles…

    1. Sly

      Des fois c’est sympa aussi de prendre à emporter plutôt que sur place.

      1. david

        oui mais je veux dire après consommation classer au archives…

  6. ogantia

    Pour ma part je n’ai jamais ramené de gogo car faut payer direct le bar et c’est en général en début de soirée. (trop tot)
    Je préfère faire la soirée et rentrer avec une meuf si j’en trouve que que je kiff. Donc pour ma part j’ai surtout l’experience des freelance (et mon entourage aussi en fait).

    Et il y a une petite arnaque que j’ai vu de temps à autre. Je l’aime bien car je la trouve subtile. C’est la copine freelance ou semi-freelance (genre vendeuse au MBK mais qui préfère son pad thai avec du beurre) qui genre veut tout payer au début. A chaque foi le mec en face te dira, « tain elle est cool, je suis géné elle veut tou payer et elle insste ; » Alors que of course c’est un stratagème pour endormir plus profondément l’oiseau.

    Autre arnaque qui m’est arrivé une foi. La miss qui veux rentrer avec moi. Je suis en fin de soirée bien dech. elle est pas top donc je lui dis « ok but I don’t pay. I f you want come you come, if not you don’t come »
    Ce à quoi elle repond ‘yes i’m ok, I just want stay with you »
    Et biensur le lendemain quand je lui file les 200 bath pour le taxi elle reclame 1000 bath et nie le deal de fin de soirée. (dans ce cas j’ai payé pour eviter les problèmes mais ça peut arriver quoi)

  7. undifined variable

    Pour les naïf comme moi et pour qui c’est que la deuxième bar girl (d’ailleurs, juré elle était pas bar girl elle m’a abordé au restau et m’a emmené dans un restau/bar où y avait pas de bar girls, plutôt genre familles de touristes et m’a dit qu’elle était coiffeuse et était amoureuse de moi – bIensure avec ton mini short et ton sac à paillettes) y a le plan tu payes pour le long time, je me barre après avoir baisé en disant je reviens tout de suite et elle reviens 3h plus tard en demandant encore de la thune si tu veux rebaiser…
    La troisième c’était téquila, téquila, téquila du coup je me suis réveillé seul dans un hotel que je connaissait pas en me souvenant de rien…
    Du coup je suis retourné voir la première qui a été gentille avec moi :)

  8. Bob le simple

    Mouai…j’ai beau lire, je me demande encore si je me suis fait arnaquer. Donnez-moi votre avis !

    Première soirée, je paie 2000 le LT (elle voulait 3000, mais je voulais juste pas dormir seul). 2ème nuit, 1000. Troisième nuit, j’ai payé le BF (à la mamasan), elle est venue pour rien.
    Ensuite nous avons convenu d’un prix de 1000 par jour pour qu’elle vienne avec moi à Chaing Mai (j’étais à Krabi). Finalement elle est restée 18 jours, toujours à 1000 la journée. On a fini par coucher ensemble quelques fois, quand on en avait envie. Impossible de lui offrir des trucs, elle refusait tout le temps.
    Les deux seuls trucs (t-shirt, short) que je lui ai offert, j’ai été les acheter seul. Oups, j’ai oublié que le dernier soir, elle a voulu une paire de boucle d’oreille en plastic à 20 baths sur un marché. Alors, selon vous, arnaque ou pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web