thai friendly thai love links



«

»

fév 27 2013

Imprimer ceci Article

Les Taxis Meter de Bangkok

Il y a énormément de taxis à Bangkok, et ça tombe bien parce qu’il y a énormément de gens aussi. Il me semble qu’en réunissant les différentes compagnies de taxi on ne doit pas être loin de couvrir toute la gamme des couleurs du cercle chromatique. Voyez par vous-même sur la photo ci-dessous. La couleur du taxi ne change rien au prix de la course, ça sert juste à différencier les différentes compagnies et ça donne une touche plus funky aux axes de circulation.

 

taxi meter bangkok

Les différentes couleurs des taxis meter de Bangkok

 

Cet article au sujet des taxis meter de Bangkok (pour toi l’anglophobe, ça se prononce « taxi miteure ») a pour but de vous expliquer les différentes combines et arnaques les plus fréquentes, tout en vous donnant quelques conseils pour être sûrs d’éviter les embrouilles et autres malentendus qui peuvent parfois arriver. J’avais déjà écrit un petit guide du BTS et du MRT, et pour enrichir la rubrique transports à Bangkok de ce blog, j’ai décidé d’écrire cet article qui est sans doute (ni modestie) le plus complet que vous pourrez trouver sur le web à propos des taxis de Bangkok.

 

Car prendre le taxi à Bangkok, c’est toujours un peu la même galère… Il faut prévoir la monnaie, être sûr de bien se faire comprendre sur la destination, trouver un taxi qui n’a pas la flemme de s’y rendre, vérifier que le compteur est bien en route, éviter que le chauffer ne se prenne pour un guide touristique sur le chemin, etc… Pour simplifier tout ça, voici un résumé de la marche à suivre pour être sûr que tout se passe bien. Commençons par le commencement, à savoir : comment repérer un taxi libre ?

 

Comment repérer un taxi libre : วาง

วาง c’est le truc écrit avec des LED rouges en bas du pare-brise avant des taxis, côté place du mort. Ça veut dire libre, vacant (oui je sais, il manque le petit truc au dessus du , mais je n’y peux rien, c’est WordPress qui ne veut pas l’afficher).

Si vous ne voyez pas ce petit mot allumé, inutile de vous fatiguer à héler tous les taxis en vous disant « mais quelle bande d’enfoirés, y’en a pas un qui s’arrête, tout ça parce que je suis un farang ! ». Ça peut paraître con dit comme ça, mais si je vous en parle, c’est bien parce que ça m’est arrivé au début de mon expatriation, pendant environ deux semaines… Et depuis, chaque fois que des collègues français viennent me rendre visite sur Bangkok, il y en a toujours un pour insulter gratuitement les taxis occupés qui ne s’arrêtent pas.

Cependant, il y a également des fois où je vois passer devant moi une dizaine de taxis libres, et pas un qui daigne s’arrêter ! Ce qui nous amène donc à devoir attendre un taxi libre qui veuille bien de nous, et éventuellement à être confrontés à d’autres personnes dans la même situation…

 

thailande taxi meter bangkok

Maintenant vous savez repérer un taxi libre !

 

Faire la queue pour attendre un taxi à Bangkok

 

La bonne blague. Si vous attendez un taxi au bord de la route et qu’un thaï arrive pour faire de même, ne pensez pas qu’il prendra tranquillement sa place dans la file derrière vous. Ça pourrait sembler être une question de bon sens, de politesse, de respect, ou de je ne sais quoi d’autre… mais pas en Thaïlande. Ou en tout cas, pas à Bangkok, où les thaïs auront simplement tendance à marcher un petit plus loin, juste histoire de choper un taxi avant vous ! Ça m’énervait beaucoup au début, mais maintenant, je fais pareil. Simple question d’intégration. Et du coup c’est moi qui énerve les autres farangs, comme le jeune John Lennon (en langage Sly, le John Lennon est un routard hippie anglophone, spécimen assez proche de son cousin routard hippie francophone, le Pierpoljak) à qui j’ai grillé la place récemment, et qui m’interpelle :

_ Oh hè c’est pas cool ça, j’étais là avant…

_ Et ?…

_ Et ben sois fair play, mec, ça fait facile dix minutes que j’attends.

_ Haha, bienvenue dans la jungle, mec ! lui dis-je en m’engouffrant dans le taxi.

Si je vous conseille d’attendre un taxi, c’est juste que dans l’autre sens (taxi arrêté qui attend des clients) c’est souvent synonyme de plan foireux…

 

Hey my friend, I love farang

 

En règle générale, évitez de prendre un taxi arrêté, surtout à la sortie d’endroits touristiques comme Khao San Road, Nana Plaza, Soi Cowboy, Patpong, etc… Ils vous attendent également patiemment à la sortie des temples, de vos hôtels, des centres commerciaux… On les repère assez facilement, ils refusent généralement d’embarquer des thaïs ! Ces taxis sont là uniquement pour mettre des bananes aux farangs, et ça commence souvent par un hey my friend where you go ? accompagné d’un large sourire, ou pas. Ceux-là sont des rapaces qui attendent leurs proies préférées : les touristes qui n’ont pas pris le temps de lire un bon guide de Bangkok !

 

arnaque taxi thailande

I love farang too mut... 400 THB my friend !

 

Pour rappel, comme je l’avais déjà fait remarquer dans mon article sur les discothèques, la plupart des boites de nuit payent les chauffeurs qui déposent des clients… alors les taxis qui vous attendent à la sortie de Nana et vous proposent (gentiment) de vous déposer à l’Insomnia pour la modique somme de 200 THB, vous pouvez (gentiment) les envoyez promener ! Mais pas trop non plus, vu qu’ils agissent comme une sorte de mafia : ils sont tous de mèche et quand l’un d’entre eux a un problème, il y en a dix autres qui rappliquent en soutien.

Petite précision, juste pour éviter toute confusion, le logo I love farang, c’est bien, c’est juste pour dire qu’ils parlent anglais. Par contre quand ça commence par hey my friend, c’est pas bien… ça parle anglais aussi, mais généralement ça s’annonce mal.

 

Les taxis de Bangkok sont des taxis-meter !

C’est même marqué dessus, donc ça ne sert à rien de se battre avec le chauffeur pour négocier le prix du trajet : c’est miteure ou c’est rien ! En montant dedans vous en avez déjà pour 35 THB, qui prennent en charge les deux premiers kilomètres. Au-delà de deux kilomètres, le compteur se met à tourner. Le compteur s’adapte à la vitesse du taxi et dispose par exemple d’un mode embouteillage ou voie rapide. Les tarifs sont parfois affichés au dos des sièges avant, si jamais vous voulez jeter un coup d’œil ; et comportent également les tarifs pour les longs trajets comme le taxi Bangkok – Pattaya (environ 1500 THB si j’ai bonne mémoire), le taxi Bangkok – Hua Hin, et même le taxi Bangkok – Chiang Mai ! Pour ces longs trajets je vous conseille plutôt le mini-van, mais je vous en parlerai plus tard…

bangkok compteur taxi metre

Un compteur de taxi-mètre-ricard. Ok c'est nul comme jeu de mot, mais tant pis, je le laisse quand même. J'avais aussi pensé à taxi-mètre-kanter.

 

Les tarifs des taxis-mètres de Bangkok

Comme dit précédemment, les prix des taxis de Bangkok sont fixes ! Ils sont les mêmes pour toutes les compagnies :

  • entre 0 et 2 km : 35 THB
  • entre 2 et 12 km : 4,5 THB/km
  • entre 12 et 20 km : 5 THB/km
  • etc…

Si la vitesse du véhicule descend en dessous de 6 km/h (bouchons, feux tricolores…), c’est une tarification horaire qui s’applique alors, à 1,25 THB par minute.

bangkok tarifs taxis

L'anglais en Thaïlande c'est des barres de rire tous les jours : "In case of traffic jam or the taxi can than 6 km/hour", ou "urcharge", ou encore "communicaticationcenter"... Peut mieux faire !

Il existe quelques surcoûts qui peuvent être appliqués au montant final affiché sur le compteur, à savoir :

  • départ d’un des deux aéroports, 50 THB en plus
  • si vous appelez une compagnie de taxi pour qu’ils viennent vous chercher là où vous vous trouvez, 20 THB en plus
  • si vous passez par les voies expresses (highway) vous êtes tenus de payer le péage (prix variable suivant les voies)

 

Concernant le dernier point, il est fort probable que le chauffeur vous demande de payer au moment de passer le péage, ce qui est tout à fait normal. S’il ne le fait pas, insistez pour le faire, car il m’est arrivé une fois de me faire embrouiller avec un chauffeur de taxi qui me réclamait 200 THB de péage une fois arrivé chez moi, en plus de la course qui était déjà à 140 THB ! On a failli en venir aux mains. Mais quand je suis sorti du taxi, prêt à en découdre, et qu’il a vu que je faisais deux têtes de plus que lui, ça a quelque peu calmé ses ardeurs :

_ Bon, euh… donne moi 300, au lieu des 340.

_ Non non non, pas moyen ! D’habitude, sans highway, je rentre chez moi pour 100 ou 120 THB… je n’ai aucune envie de payer plus cher pour le simple fait que tu fasses mal ton boulot !

Après une longue et bruyante négociation, j’ai fini par lui filer 240, en étant certain de me faire avoir, mais un peu en panique de le voir passer 36 coups de fil juste devant ma résidence…  Après vérification, le péage était de 80 THB, un à 40 et deux à 20… donc au final 80 + 140 = 220, ça fait qu’il m’a seulement entubé de 20 THB sur son itinéraire foireux à 240 THB…


Faut-il laisser un pourboire aux chauffeurs de taxis ?

Comme partout en Thaïlande, il n’y a pas d’obligation de pourboire, ce n’est pas dans la culture du pays. Vous allez me dire que sur Nana ou autre, on vous incite fortement à laisser de gros pourboires… mais il faut bien se rendre compte que les quartiers rouges de Bangkok, ce n’est pas la Thaïlande ! Rien à voir, même.

Au niveau des taxis, ça se fait d’arrondir aux 5 ou aux 10 supérieurs, et plus si affinités. Si le chauffeur est malpoli, je lui donne juste ce que je lui dois. S’il ne parle pas, et qu’il fait bien son taf sans essayer de me la faire à l’envers, j’arrondis à la dizaine supérieure. S’il est cool, qu’on rigole bien, et qu’en plus il me dit que je parle bien thaï, alors là c’est jackpot, et comme ça n’arrive pas souvent j’arrondis au supérieur et je lui laisse 20 THB (ex : course à 97 arrondie à 120, etc…). Comme ça il est récompensé de son travail et ça lui fait une bonne histoire à raconter sur un farang !

Les fois où je ne lâche rien ou presque, comme 100 THB pour une course à 97, les chauffeurs font souvent le même geste : ils restent jouer deux-trois secondes avec le billet, comme pour essayer de le dédoubler, ou voir si par hasard il n’y aurait pas deux billets de 100 THB, puis ils me regardent d’un air bizarre qui laisse sous-entendre que je suis un sale crevard. Mais bon, c’est le jeu, hein…


taxi meter bangkok thailande


Mission : annoncer sa destination au chauffeur de taxi

 

Lorsque vous indiquez au chauffeur l’endroit où vous souhaitez vous rendre, il y a plusieurs cas de figure possibles :

  • il ne comprend pas, panique, et s’en va
  • il ne comprend pas, mais vous laisse monter quand même
  • il comprend, mais ne sait pas où c’est, panique, et s’en va
  • il comprend, sait où c’est, mais a la flemme d’y aller
  • il comprend, sait où c’est, et veut bien vous y emmener pour 200 THB (voir plus, my friend)
  • il comprend, sait où c’est, et veut bien vous y emmener en allumant le compteur (twingo !)

Même dans le meilleur des cas, le dernier, ce n’est pas toujours gagné pour autant. Il y a parfois des chauffeurs qui vous laissent monter, et une fois à l’intérieur, ils vont faire tout leur possible pour essayer de vous faire changer de destination. Je me rappellerai toujours d’un taxi que j’avais pris lors de ma première semaine de boulot à Bangkok, sur Sukhumvit à 8h du matin :

_ Je vais sur Ratchada, ok maï ?

_ Ok.

_ Taxi Meter, hein ?

_ Ok.

Au bout de quelques minutes de silence dans les embouteillages, il me demande :

_ Et tu vas faire quoi sur Ratchada ?

_ Ben je vais au boulot.

_ Ah… Et tu veux pas aller te faire un petit massage avant ? J’en connais un bien pas loin…

_ Ben non, je vais au boulot.

_ Mais tu sais que les filles elles sont sexy là-bas ? Et puis elles travaillent bien !

_ Merci hein, mais non merci, je vais au boulot là.

_ Ok my friend.

Une petite dizaine de minutes passe, et il revient à la charge :

_ Bon je tourne là, hein ? Vu qu’on n’est pas loin autant que je te montre…

_ « Hè mais c’est quoi ce tR0u dµ Cu£, là ! » (en français dans le texte) Mais tu vas rien tourner du tout, ouais !! Ça fait trois fois que je te dis que je vais bosser !

_ Ok ok… Djaï yen yen, sabaï sabaï my friend… Maï pen raï

 

โจ le taxi, c’est sa vie

… mais sa vie n’a pas l’air de lui plaire des masses. Il m’est arrivé un grand nombre de fois de tomber sur des chauffeurs de taxi qui avaient tout bonnement la flemme de travailler, la flemme de conduire. À tel point qu’une loi est passée pour obliger les taxis à accepter les courses de tous les clients, sous peine de se voir infliger une amende. La loi existe bien, mais dans la vraie vie, c’est juste une légende urbaine, et les taxis continuent de refuser les destinations qui ne leur conviennent pas.

J’avais bien aimé l’introduction de l’article paru sur asie-info.fr à ce sujet, donc plutôt que de paraphraser, je vais simplement copier / coller :

Celui qui ne s’est jamais retrouvé coincé à Bangkok, aux heures de pointe, sous une pluie battante, attendant désespérément qu’un taxi daigne accepter de le conduire à un important rendez-vous, ne peut pas comprendre le sens de la nouvelle amende adoptée par la police de la capitale thaïlandaise.

Voilà, tout est dit, rien à ajouter. Sauf peut-être les excuses les plus courantes, quand ils prennent la peine de se justifier :

  • il pleut : les gens ne se déplacent pas à pied, donc ça va bouchonner
  • il fait beau : les gens sont de sortie, donc ça va bouchonner
  • il fait un temps normal : on est à Bangkok, donc ça va bouchonner

 

taxi thailande
Mai paï… Mai pit… En français : « pas aller, pas fermer »… Les thaïs aussi en ont marre des taxis flemmards, et ont décidé de ne pas refermer la porte quand le taxi refuse une destination ! Cependant, je vous déconseille de faire de même : vous n’êtes rien qu’un pauvre petit farang et ça peut vous attirer des ennuis avec un chauffeur un peu nerveux !

 

Comme circonstance atténuante, il y a le fait que certains taxis sont privés et appartiennent donc à leur chauffeurs, tandis que d’autres sont des taxis appartenant à des compagnies qui sont loués aux chauffeurs qui les conduisent. Quand les chauffeurs louent ces taxis, ils doivent les ramener à une heure précise, et il est donc assez compréhensible de les voir refuser une course qui les amènerait à l’autre bout de Bangkok alors qu’ils doivent retourner le tacos pas loin dans pas longtemps. Mais ça n’excuse pas tout.

 

taxi en thailande

ไปทุกที่ครับ (paï touk ti krap = aller partout) Certains taxis sont fiers d'afficher qu'ils ne refusent aucun client, spéciale dédicace à eux. Big up !

 

 

 

Taxis et contrôles de police

Il arrive fréquemment que la police décide de procéder à des contrôles routiers, sur Sukhumvit comme ailleurs dans la capitale. Lorsque ces contrôles sont effectués de nuit, environ une fois sur deux le chauffeur va allumer la lumière du plafond pour que les flics puissent voir les passagers. J’ai remarqué que quand le chauffeur allume la lumière je me fais moins contrôler, lorsqu’il ne le fait pas et que les policiers découvrent un farang à l’arrière à la lueur de leur lampe torche, là c’est généralement contrôle à coup sûr. Mais bon ça va, je n’ai rien à me reprocher, donc eux non plus.

 

Histoire d’être sûrs que le taxi vous amène à bon port

Si vous pouvez, imprimez depuis internet l’adresse de votre destination en thaï, ça se fait facilement en utilisant Google Maps. Si vous avez une carte de Bangkok avec une petite croix indiquant « je veux aller là », aucune garantie que ça marche… peu de chauffeurs de taxi de Bangkok parlent correctement anglais, et en ce qui concerne la lecture, n’en parlons pas. Lire une carte en anglais n’est pas forcément évident pour tout le monde.

Si jamais vous n’arrivez pas à trouver l’adresse de votre destination écrite en thaï, essayez au moins de choper un numéro de téléphone. Par exemple si vous devez vous rendre à votre hôtel pour la première fois, à peine posé dans le taxi vous passez un coup de fil à la réception et vous les faites causer avec le chauffeur, histoire d’éviter les embrouilles. Une fois arrivé, pensez à demander la carte de visite de l’hôtel à l’accueil, elles disposent toujours de l’adresse en thaï.

prendre le taxi en thaïlande

Comme vous pouvez le voir, on revient souvent sur "attendre un taxi libre" !


Une fois enfin arrivés à destination, attention en ouvrant la portière en sortant ! Si vous vous apprêtez à ouvrir la portière sans regarder derrière vous, vous pouvez être sûrs de vous faire hurler dessus par le chauffeur du taxi… sauf s’il est déjà en train de guetter le danger dans son rétroviseur, en ayant raison de se dire que le farang qu’il transporte n’aura pas la présence d’esprit de vérifier qu’il n’y a pas un motorbike fou furieux qui déboule à toute vitesse pour passer entre le taxi et le trottoir !


Comment faire si on oublie un truc dans un taxi à Bangkok ?

 

Premièrement, il faut commencer par pleurer, parce que c’est très probablement perdu pour de bon. Sauf… sauf si vous avez eu la présence d’esprit de noter ou de photographier le numéro de votre taxi, numéro qui se trouve sur les portières arrières à l’intérieur du véhicule. Et là, deuxième étape, il faut prier, puis téléphoner à la ligne chaude des taxis de Bangkok au 1164 (oui oui, j’ai bien traduit hotline par ligne chaude). Ils pourront alors tenter de contacter la compagnie de taxi, pour tenter d’être mis en relation avec le chauffeur qui occupait le véhicule, pour tenter de récupérer vos bien. Ça fait quand même beaucoup de « tenter » pour espérer remettre la main sur vos affaires… mais ça arrive.

 

bangkok taxi numero

Prenez ça en photo... ou assurez-vous de ne rien laisser derrière vous dans le taxi !

 

La question con des chauffeurs de taxi

 

Une fois que vous êtes bien installés à l’arrière du taxi, le chauffeur, après avoir marmonné trois-quatre fois dans sa barbe le nom de votre destination, vous demande :

_ Euh… au fait… je passe par où ?

Comme la plupart des touristes n’ont aucune idée de la route à prendre, c’est parfois un moyen détourné de savoir s’ils peuvent rallonger un peu l’itinéraire en douce. Et quand bien même vous connaîtriez le plus court chemin pour arriver à destination, il est assez fréquent de voir certains chauffeurs de taxis se servir de leur réponse passe-partout :

_ Ah non par là ça va pas être possible, ça circule dur aujourd’hui…

_ Non non ça circule bien d’habitude.

_ Ah oui mais aujourd’hui ça bouchonne sévère, ils viennent de le dire à la radio.

_ Ah ouais ? Ils passent les infos trafic pendant les matchs de foot maintenant ?

Mais bon, il ne faut pas les diaboliser non plus, les chauffeurs ne sont pas tenus d’avoir le plan de tout Bangkok en tête, et parfois c’est juste qu’ils ne savent vraiment pas où se situe la destination.

 

taxi bangkok by night

La nuit tous les ta sont xis.

 

Les chauffards de taxi et le Code de la Route

Haha ! La bonne blague ! Le code de la quoi ? Comme je l’avais écrit dans mes conseils aux voyageurs, ici sur la route c’est fast and furious. C’est la loi du plus fort, et avec les voitures ça se passe un peu comme dans les vestiaires : celui qui a la plus petite évite de trop la ramener.

L’examen du permis de conduire est beaucoup plus cool qu’en France, et c’est peu dire…J’ai un collègue expatrié qui a passé son permis de conduire en Thaïlande, et quand il en parle, il dit à chaque fois en rigolant :

ben… l’examinateur est arrivé… il m’a demandé si j’avais les pieds qui touchaient les pédales… j’ai dit oui… j’ai eu mon permis !

Mais à côté de ça il y a une triste réalité, c’est qu’il y a un accident mortel par heure sur les routes de Bangkok. Pour se protéger de ça, plutôt que d’apprendre à conduire correctement ou même simplement d’attacher leur ceinture, les chauffeurs de taxis s’arment d’une multitude d’amulettes, statuettes, autres grigris et incantations magiques anti-accident…

thailande taxi mètre

Et ben si avec tout ça on est pas en sécurité !

Question existentielle sur les taxis de Bangkok

Allez, je vais enfin oser dire tout haut ce que tout le monde se demande tout bas : mais pourquoi la tête du bonhomme sur la licence de chauffeur de taxi n’est jamais la même que celle du bonhomme qui conduit le taxi ? Hein ? Bon ok, quand je dis jamais, j’exagère peu être un peu… mais vous ferez gaffe la prochaine fois, et vous penserez à moi.

carte chauffeur taxi bangkok

Photomontage de haut-vol réalisé par un graphiste professionnel.

Et juste pour vous apprendre un gros mot au passage, อะไรวะ (araï wa !). Le sens peut varier un peu suivant le contexte, ici ça serait un truc du genre c’est quoi ce bordel ? Le thaï contient beaucoup de nuances avec des particules différentes :

  • araï : quoi?
  • araï na : pardon?
  • araï wa : ouate de phoque !
  • etc… et fin de la parenthèse… je vous apprendrai des gros mots bien pire que ça bientôt !

 

bangkok taxi driver

Devant vous, y'a ça... et sur le siège conducteur, c'est un p'tit jeune de 20 ans au volant... Amazing Thailand !

 

Fumer est interdit dans les taxis de Bangkok…

sauf si le chauffeur vous prend avec une cigarette allumée et qu’il a lui aussi envie de fumer ; il est fort probable qu’il vous incite à monter en vous disant can smoke inside, my friend et qu’il vous taxe une clope au passage. C’est de bonne guerre.

Les relations sexuelles sont interdites dans les taxis de Bangkok…

sauf si le chauffeur vous prend… euh… ah non, désolé, ça c’était pour le paragraphe précédent.

 

taxi meter thailande

Une fois de plus... Amazing Thailand !

Et concernant les autres interdits dans les taxis, ça semble assez légitime :

  • interdit aux cigarettes
  • interdit aux durians (le fameux fuit qui pue)
  • interdit aux boissons
  • interdit aux chiens
  • interdit aux bisous sexuels
  • interdit aux kalachnikovs et aux sabres lasers
  • interdit aux buffalos sous LSD

 

Et rien que pour moi ils auraient pu ajouter « interdit de vomir dans le taxi »… Voilà… sur cette touche de poésie c’est la fin de cet article, n’hésitez pas à le faire tourner sur vos réseaux sociaux préférés et / ou à commenter si comme moi vous avez déjà demandé à un chauffeur de s’arrêter pour que vous puissiez vomir sur le bord de la route, si vous vous êtes déjà endormi dans le taxi en rentrant d’une soirée beaucoup trop arrosée, si vous avez déjà été choper des filles sur Petchaburi Road en taxi, ou si vous êtes déjà montés à 7 (8 avec le chauffeur) dans un taxi standard (5 places). Les autres anecdotes du même genre sont bien évidemment les bienvenues !

 

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2013/02/27/taxi-meter-bangkok/

25 commentaires

  1. Kiki

    Salut sly,
    tout d’abord félicitations pour ton blog, il est extra! Un régal à lire… Pleins de très bon conseils pour ceux qui vont faire un 1er bkk.., et de bons conseils sont prodigués… Un de mes plaisirs à bkk parmis tant d’autres..;-)) c’est de faire l’apéro au baccara à discuter avec mon pote tout en regardant le plafond…lol… Un vrai régale… La bière est encore meilleure…. Bref, revenons au sujet du taxi, je crois qu’on peut éviter les 50 bahts de l’aéroport en prenant son taxi au niveau des départs.., en plus, les taxis sont content d’enchaîner en déposant qq’un et de repartir direct en ville.., ça évite l’attente avec tt le monde qui débarque de l’avion…;-)) bonne continuation dans ton blog, encore merci de partager tes infos..;-)) j’en profite pour faire une dedicasse à mon maître de bkk si il lit ces qq lignes…merci mon pote de m’avoir fait découvrir la Thaïlande, hâte de notre prochain périple!! Hectolitre!!!

  2. tyler

    KIKI: En prenant un taxi au niveau des Départs, tu risques de te faire enfler!

    En effet, tout les taxis qui te prennent de l’aéroport jusqu’au centre-ville sont enregistré, en cas de souci tu auras des recours! En l’occurrence grâce au petit papier que le kiosque te donne (et que tu dosi absolument garder en cas de blèmes).
    J’ai entendu pas mal d’histoire pas terrible concernant du monde qui aurait pris le taxi au niveau départ.

    Ce que je conseil aux nouveaux arrivant c’est tjrs de passer par le Kiosque.

    1. SYL

      Salut Tyler pourrais tu expliquer ce qu’est le « kioske »?

  3. tyler

    Quand tu sors de la zone de récupération des bagages, il te faut descendre d’un étage en suivant les panneaux « Taxi-Meter ». Une fois dehors tu verras des petits stands où tu donneras l’adresse de ton hôtel. On te donnera un papier. C’est une sorte de carte avec les coordonnées du chauffeur et l’adresse de votre hôtel. Si le chauffeur ne met pas le meter, s’il ne te dépose pas à l’endroit prévu, ou si, pour toute autre raison, il y a eu un problème, il te suffit de renvoyer la carte en indiquant ce qui s’est passé et le taxi ne pourra plus charger de client à l’aéroport.

    Bien souvent, les touristes qui ne sont pas au courant donnent cette carte au chauffeur (ou les chauffeurs la leur prennent des mains) et une fois dans la voiture, ils ne veulent plus mettre le meter.

  4. Ricoh

    Oui mais prendre le taxi au niveau zéro la ou ceux-ci déposent les arrivants à l’aéroport peut faire diminuer la note de moitié, à condition que le chauffeur n’essaie pas de t’entuber cela va de soi, perso je trouve qu’y s’touchent les mecs du kiosque avec leurs tarifs..

  5. Jerome

    Bravo pour cet article bien complet :)

    J’y ai retrouvé presque toutes les anecdotes que j’ai eu avec les taxis à Bangkok et je me suis bien marré.

    Le passage sur le pourboire: je fais exactement la même chose que toi … quand le mec m’emmène du point A au point B en direct sans me prendre la tête ou essayer de me la faire à l’envers, il peut être sure que s’il y a un peu de monnaie à rendre çà va être cadeau. Pour les autres, j’ai toujours un bon gros tas de pièce pour payer au centime près …

    Par contre je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé le taxi qui remet à zéro le compteur à peine arrive à destination en gonflant évidemment le prix … ? J’y ai eu droit une fois et même si çà m’a casse les bonbons, j’ai fini par payer ce qu’il réclamait.

    Enfin bon heureusement, la plupart du temps çà se passe nickel :)

  6. tyler

    Salut Ricoh,

    en effet, pour qq’un qui connait un peu, j’avoue que cela te ferais économiser quelques baths, mon commentaire s’adresse surtout au puceau de la cité des anges. Je pense que le touriste classique, j’aurais tendance à lui conseiller le taxi-meter desk. Maintenant, il y a aussi le skytrain qui se rend à l’aéroport, mais perso après 23 heures de Vol, me retaper le skytrain avec les bagages, me farcir la marche de la station jusqu’à l’hotel, très peu pour moi….pour ma part, je préfère me mettre dans un taxi et arriver selon le trafic à l’hôtel tranquillou.

    1. SYL

      Une petite idée du tarif aéroport à un hotel sur Nana ?????

      1. tyler

        Salut Syl,

        En ce qui concerne le tarif de l’aéroport à NANA…ça dépend: si tu prends l’Express way, si y a du trafic sur la route, si Bangkok est congestionnée (comme si la circulation pouvait être fluide ?!)….Si tous les astres s’alignent tu pourrait en avoir pour 300 Baths…comme cela peut te couter beaucoup plus cher. Mai la bonne nouvelle c’est que le prix sera toujours moins cher que dans ton pays d’origine.

        Mais je t’assure qu’après de longues heures de vol et surtout si c’est ta première fois à BKK, prend un taxi-meter, tu achèteras la paix

      2. Korn

        Hello Sly,

        En effet prix très variable mais si tous les voyant sont au vert comme dit Tyler c’est même moins de 300 Baths tout compris. Après si tu lui demande de te déposer à Soy 4 directement tu peux facilement atteindre les 300 et plus. Le Taxi fera un demie tour au niveau de Soy Asoke pour revenir à Nana (sens de circulation oblige…) et la rue est souvent très encombrée. Du coup le mieux c’est qu’il te lâche en face et que tu prennes la passerelle pour passer de l’autre côté. Tu y gagnera du temps et quelques Baths :-)

  7. Kiki

    @tyler…à chaque fois, je suis avec mon pote qui vit la moitié du temps en thaï et il connait le prix des courses, bref il ne se fait plus enfler depuis longtemps..;-)) c’est lui qui m’a dit de passer par le niveau des départs pour éviter le + 50 bahts… C’est toujours ça d’économiser lol…
    une fois, on s’est retouvé à 5 ou 6 dans le taxi, me souvient plus, en tout cas, juste la seule fois que l ‘on fait, bim contrôle de police sur la route, bref le taxi négocie avec le flic et le paye, bien sur on a remboursé le taxi car il a été cool de nous accepter.
    aussi, trouver un taxi qui veut bien mettre le compteur à la sortie du swing, c’est mission impossible…;-)) mais bon, déjà quand tu te retrouves au swing, c’est que t’as de grosse chance d’être vraiment bourré, ( faut etre grave torcher pour finir au swing de tt façon, c’est le rade.. lol) il fait jour et chaud et tu rêves d’une chose c’est d’aller dormir!

    1. tyler

      Salut KIKI,

      Dans mon com, je parlais principalement d’un départ de l’aéroport et surtout je conseillais au puceau de prendre le taxi, tu me sembles avoir été déviergé depuis longtemps, donc être expérimenté. Car un novice dans ce monde bestiale serait du bonbon pour un taxi mal intentionné. J’imagine la gueule du taxi qui voit monter le puceau ds son cab, il en aurait l’eau à la bouche.

  8. Cyril

    Ah, le trajet en taxi entre l’aéroport Suvarnabhumi et l’hôtel où l’on va (au choix)….
    a) Sélectionner la chaîne française, la seule et unique en Asie, et se mater l’inspecteur Derrick… ou alors David Pujadas interviewant Valery Giscard d’Estaing : « Alors, Président, pourquoi est-il défendu de jeter la nourriture par les fenêtres, alors que les sans domicile fixe ont faim ? »
    b) Se pendre par les couilles dans l’armoire pour imiter David Carradine, car on a toujours été fan de la série Kung Fu.
    c) Retrouver Pim, Joy, Lek, Nok, Benz, Fai, Tip et toutes celles qui accepteront de venir batifoler avec nous – sans oublier Yoyo, le ladyboy du Casanova.

    Ce trajet en taxi est pour moi le plus excitant de tous les trajets en taxi du monde. « Ce soir, je baise ! » C’est écrit sur nos fronts. Pim ? Nok ? Lek ? On verra. Tout est possible. Les trois à la fois ? J’ai dit : tout est possible. Toujours est-il que, assis à l’arrière du taxi, nos yeux pétillent. On a la banane. Une putain de banane ! L’excitation est à son comble : « Ce soir, je baise ! » Assurément on a tout du super-héros. Bande zaiiiii !!!!!

    Par contre, lorsqu’on fait le trajet inverse, c’est-à-dire de notre hôtel à l’aéroport Suvarnabhumi, c’est une autre histoire. On a remballé sa bite et son sourire. On a la queue basse. On fait grise mine. On va bientôt quitter le Pays du sourire et retrouver le Pays du soupir. Alors, forcément, on tire…
    a) la tronche
    b) la tronche
    c) la tronche

    Bravo, Sly, pour la richesse de ton post.

    Chok dii kap !
    Cyril Articles récents..Carabao en concert le 14 mars à Bangkok

  9. SYL

    Merci Tyler pour cette précision, oui en effet c’était pour me donner une idée……..j’aimes bien savoir si je vais me faire enfler ou pas. Oui au niveau du taxi en france autrement ou je suis le plus souvent au Sénégal 15 000CFA (22€ à peu près pour 80 kms) aeroport de Dakar à Saly.
    Et autrement 100CFA (0.15€) pour course en ville environ pour 5kms.
    Dés fois que celà puisse servir à un globe trotter qui décide de faire un tour là-bas.
    Merci A+

  10. thierry92

    bonsoir,
    allez negocier un taxi pour 30 ou 40 baths ?? pendant 10 minutes ou plus
    alors que tout le monde paye un bar fine allant de 600 baths a 1000 baths ,
    cordialement

  11. Sly

    Merci tout le monde pour vos commentaires!

    @thierry92 la voix de la sagesse… C’est vrai que même 50 baths comparé à un BF ou au prix du billet d’avion, ça pèse pas lourd!

    @Cyril continue de poster des commentaires à chaque fois je me marre comme si c’était moi qui écrivait! Mais j’aurais plutôt choisi d) la réponse d…

    @Kiki yep Baccara j’aime bien le concept aussi. Et le swing, le swing… hum, allez, google! Moi pas connaître.

    @SYL j’avais lu ton commentaire où tu parlais de l’Afrique, si tu as des liens de blogs/sites bien à ce sujet ça m’intéresse, par simple curiosité. Et sinon pour répondre à ta question la dernière fois j’ai fait de l’aéroport à Cowboy pour 250 + 50 soit 300 baths (+ un peu de péage), un samedi soir vers 20-21H, quand ça bouchonne pas mal…

    @Jerome cool ton blog, je connaissais pas. Oui ça m’est arrivé une fois cette embrouille, j’étais avec une fille que je ramenais chez elle avant de rentrer chez moi, dès qu’elle est sortie le chauffeur reset le compteur et me regarde avec un grand sourire du genre « bon je vais te mettre une carotte mais faut pas t’inquiéter »… Heureusement j’avais l’oeil sur le compteur juste avant et je lui dit « 78, c’est ça? ».. Il était tard et c’était un coin paumé, sinon j’aurai filé les 78 baths et je me serais barré prendre un autre tacos, mais bon là je suis resté, pas trop le choix…

    Et sinon je suis assez d’accord avec tyler, moi aussi en général quand je sors de l’avion je prend le taxi pour pas me galérer dans le Airport Rail Link, sauf quand je rentre du Cambodge avec juste un petit sac à dos. Et vu que cet article sur les taxis déchaîne les foules et rebondit un peu sur l’aéroport, je vais écrire un petit article sur l’aéroport de Bangkok tiens, si ça peut aider certains.

    1. SYL

      Salut SLY tu peus aller jeter un oeil sur celui-ci, mais ils ont pas le talent de ton écriture mais des fois des sujets ou on se marre bien, surtout avec les nouveaux qui débarquent. On retrouve des sujets avec les memes histoires, c’est ce que je te disais, les amoureux transit qui envoient du khallis(argent) à leur jolie senegalaise amoureuse, le mec est à l’aéroport et tel à l’amour de sa vie et toi tu bois un coup avec sa gazelle.et elle sait ou ça va se finir pendant que son toubab est assis dans l’avion………
      http://www.senegalaisement.com
      Y me tarde de venir faire un tour et retrouver cette ambiance de découverte…..mais là juste probleme de communication, parle tres peu l’anglais………
      A+

  12. Nico

    “interdit aux kalachnikovs et aux sabres lasers ; interdit aux buffalos sous LSD”

    Mort de rire !

    Ah ces moments en taxi… « he drink toue mut wisky ? » le taxi qui communique avec ma copine alors que moi je sais même plus où je suis…

    “après avoir marmonné trois-quatre fois dans sa barbe le nom de votre destination”

    Trois-quatre fois, quand c’est pas dix-douze fois :D

    La Thaïlande me manque.

  13. arsene

    Il est vrai que si on oublie quelque chose dans un taxi c’est perdu sauf si on se rappel du numero du taxi…
    Mon ami a oublier son sac à dos et le taxi est parti.
    Grosse colère et très triste d’avoir perdu téléphone,appareil photo, lunette de vue et autres.
    On est aller voir la police qui en avait rien à foutre puis nous sommes aller voir la police touristique à Bangkok.
    On a explique notre galère et on a fournis les chiffre du taxi 666 et la couleur et voila.
    trois jours après on rentre en France en se disant que notre sac était perdu.
    Âpres quelques jour on reçois un mail de la police touristique nous disant que le sac a été retrouver et qu’il sera expédier à notre domicile, j’en croyais pas mes yeux….
    quelque jours passent et le sac arrive à la maison et il manquait rien…
    Un grand salut à la POLICE TOURISTIQUE DE BANGKOK…
    et à notre retour à Bangkok on est parti voir cette dame à la police touristique pour leur rembourser les frais d’expédition et un jolie cadeau à cette dame…Retenez toujours le numéro de taxi ou le prendre en photo avec son téléphone et en cas de problème toujours aller voir la police touristique….

  14. Rom

    Salut, j’ai passé le mois de mars en thailande… Et comme d’ab en arrivant à l’aéroport sur les coups de 5 heures du mat , je me dirige vers les départs pour choper un taxi.. Direction sukhumvit soi 6… La perpendiculaire a la soi 4

  15. Frédéric

    Un correspondant en Thaïlande m’a envoyer un article parlant d’un touriste américain tué par un chauffeur de taxi qui lui demandé 1000 dollars pour un trajet de quelques km a Bangkok ! Le plus dingue est que l’assassin est resté en liberté surveiller… C’est un coup a préféré les transports en commun.

    1. thierry92

      reponse pour frederic
      la somme que devait regler l americain est de 55 baths
      il a jeté son cafe sur le chauffeur car il est descendu a cause des embouteillage et ne voulait pas payer la somme au compteur
      le thai a ouvert son coffre et la planté avec un sabre
      recit confirme par les cameras video a bkk

  16. David

    On a surtout à faire à 2 tarés, apparemment. Se balader avec un sabre dans le coffre, ce n’est pas avoir une bombe anti-agression dans le vide-poche. Et allez jeter son café sur un chauffeur de taxi Thaï… il faut peu connaitre les réactions des siamois pour faire ça! D’ailleurs, l’histoire pourrait être parti du refus du chauffeur de le laisser boire son café dans le taxi, pour peu que ce soit un bon cochon d’américain?
    Pour remonter l’ambiance, mon histoire de taxi qui fini mieux, datant de décembre dernier, que je copie-colle de mon FB. La somme que j’ai proposé au chauffeur était de 1000 bahts :p Il a était parfait et m’a fait économiser beaucoup plus :)

    « J’avais en tête, je ne sais pas pourquoi, que mon avion de retour était samedi 14. Sauf que samedi, c’était le 15. Et que je me suis rendu compte vendredi matin qu’on était le 14. Au réveil, à 7 heures. Avec la fin de l’enregistrement à 8h10 et l’aéroport à 45 kms!
    Par chance, tout mes bagages était prêts. 6 minutes après le réveil en bas du Condo à expliquer au gardien que je pars tout de suite et qu’il faut que la dame du bureau -qui n’est pas encore ouvert- prenne le montant de mes factures restantes sur mon dépôt de garantie, et que je récupérerais le rab à mon prochain retour.
    Dans la rue avec ma tonne de bagages. Trouver un taxi. Promesse au taxi du double du prix habituel si je suis à l’aéroport dans la demi-heure (il faut une heure en moyenne, à cette heure là). Voie-express pour sortir de Bangkok et 170 km/h sur l’autoroute, ce fut fait (avec moi à moitié malade -pas déjeuné, à moitié réveillé, en train de vérifier mes sacs, passeport et papiers de douanes- à l’arrière )
    Courir jusqu’au comptoir Air France. Enregistrement à 10 minutes du coup de sifflet Final. Une petite heure de battement pour me laver et me changer dans les toilettes ( :p), petit-déjeuner, appeler les gérants de mon appart pour leur expliquer (se sont bien moqués -gentiment- de moi, y’avais de quoi) et me fumer quelques clops avant le long voyage.
    Évidemment, pour la première fois sur mes Bangkok-Paris, on est arrivée avec une demi-heure de retard et j’ai loupé la correspondance pour Toulouse (un moindre mal!). Après avoir pris le dernier Paris-Toulouse, arrivée à Blagnac à 1 hr du mat (7 hrs du mat’ à Bangkok, donc pile 24 hrs après le plus gros réveil en fanfare de ma vie).
    J’ai honte! Mais je m’en suis bien tiré. Je me réveillais 15 minutes plus tard, c’était cuit! Bon pour partir quand il y a une place libre -ça peut durer une semaine, juste avant Noël comme ça- avec bien sûr un billet d’avion à re-payer au tarif fort.
    Le pire c’est que, apparemment, je crois que je n’ai rien oublié à Bangkok, à part ma brosse à dent… »

  17. chiron

    Salut,

    C’est la troisième que nous partons en Thaïlande et à chaque on rejoignait un pote qui habitait Bangkok. Cette fois ci on sera non seulement sans notre pote mais accompagnés de nos trois enfants. Ca pose un problème tu crois de prendre le taxi à 5????

  18. Olivier

    Bonjour Syl
    Votre site est super et cette rubrique hilarante. D’autant que l’on a l’impression que vous parlez des taxis parisiens….. ( Oui je sais, je ne vais pas me faire des amis en disant cela… )

    Toutes vos anecdotes sont tres vivantes ( on « voit » que c’est du vécu….) et vos conseils, parfois un peu cyniques, sont toujours tres avisés.

    Surtout continuez, car meme les vieux crabes comme moi vous apprécient ( c’est toujours avec le sourire que je termine la lecture de vos rubriques )
    Cordialement
    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web