thai friendly thai love links



«

»

mai 20 2012

Imprimer ceci Article

Erotica Gogo Bar – Nana Plaza, Bangkok

Erotica Gogo Bar – Nana Plaza, Bangkok

Erotica Gogo Bar

L'entrée de l'Erotica Gogo Bar - Nana Plaza, Bangkok

C’est où l’Erotica Gogo Bar?

L’Erotica Gogo Bar est situé à Nana Plaza. Prendre l’escalier sur la gauche en entrant sur la Plaza, puis une fois arrivé en haut de l’escalier, enchaînez avec l’escalier qui se trouve en face de vous. L’Erotica Gogo Bar est votre gauche juste avant d’arriver au dernier étage.

Pas toujours évident de se faire un petit nom dans le milieu des gogo bars, et encore moins évident d’avoir une bonne réputation. Par contre avoir une sale image et ne pas réussir à s’en défaire c’est assez facile : il suffit d’alterner entre bar à filles, bar à ladyboys, puis re bar à filles, puis bar mixte, etc… C’est le cas de l’Erotica Gogo Bar.

L’histoire mouvementée de l’Erotica Gogo Bar et sa position assez foireuse dans l’escalier font que beaucoup de gens passent devant sans oser y rentrer. Pourtant l’époque de l’Erotica rempli de travelos est bien révolue, ainsi que l’époque suivante de la mixité Pepsi/Coca parmi les danseuses. Le staff de danseuses ne compte maintenant que des vraies filles, allant de très moche à très bien.

La principale raison qui me pousse à y aller est qu’ils font la bouteille de bière Chang à 95 baths! Et il ne s’agit pas d’une quelconque Happy Hour, c’est à ce prix là tout la soirée et tous les jours! Pour toi le lecteur qui t’indignes devant ton écran en t’exclamant « hè mais c’est quoi ces conneries là, c’est la Carlsberg qui est à 95 baths à l’Erotica ! », tu as gagné le droit de venir vérifier par toi-même. C’est dorénavant la Chang qui est à ce tarif, depuis un mois environ. Et pour toi le lecteur qui te dit qu’il y a un ladyboy dans le staff, la mamasan obèse et boutonneuse, ça fait un moment que je ne l’ai pas vue (désolé je n’ai pas demandé de ses nouvelles). Bon ok si vous cherchez vraiment la petite bête, il reste le papasan gay, une grande folle mais pas méchant(e). Et puis il y a l’autre là, la mamasan qui fait flipper, on la dirait sortie de la Famille Adams version thaïe. Mais bon elle est sympa. Enfin elle casse pas les couilles quoi. Enfin bon bref, c’est pas vraiment le sujet.

L’intérieur de l’Erotica Gogo Bar

L’intérieur du gogo bar à été entièrement refait récemment, c’est neuf et c’est propre. Niveau placement stratégique, je vous conseille de vous asseoir sur les banquettes à gauche de la scène en rentrant. En effet les filles ont tendance à danser en regardant uniquement vers ce côté… Les miroirs sont peut-être plus grands dans cette direction, et ça leur permet peut-être de mieux vérifier si elles sont bonnes pendant qu’elles dansent, je ne sais pas, mais en tout cas c’est quasiment à chaque fois comme ça. Et si vous vous dites que ça ne vous dérange pas plus que ça de mater uniquement des culs, sachez que les filles sont presque tout le temps en mini-jupe donc vous ne verrez pas grand chose. Certains soirs elles sont en string + soutient-gorge, certains soir on voit du topless. C’est un peu frees-thaï-le. Autre petit détail, si vous êtes grands, préférez la première rangée de banquettes, les plus proches de la scène. Celles qui sont derrière sont faites pour caler des jambes de thaïs, les 1m80+ auront à coup sûr les genoux encastrés dans le dossier en bois des banquettes de devant… pas super confortable.

Le bar est sur deux étages, l’étage du dessus étant l’étage VIP. Ici les VIP ne sont pas les habitués, juste ceux qui ont le plus de tunes à claquer pour emmener des danseuses vers un show un peu plus privé. Il paraît que le bar dispose également de chambres à Short Time au-dessus de l’étage VIP, mais je ne les ai jamais testées.

 

Les gogo danseuses de l’Erotica Gogo Bar

Il y a deux sets de danseuses, pas toujours très motivées à danser comme dans beaucoup de gogo bars. Les filles ne sont pas toutes superbes, mais il y en a quand même qui valent le coup d’œil (ou le coup d’une autre partie du corps). La #24 est fraîche, elle plait à tout le monde. La #3 est très bien aussi, mais c’est une quiche en anglais. La #27 est mignonne, la #25 a des gros seins. La #200 est spéciale, moi j’aime bien mais elle ne plait pas à tout le monde (elle avait disparue depuis quelques temps, mais je l’ai revue hier soir, tout va bien). La #1 a un joli visage, mais elle tire tout le temps la gueule, et c’est le genre de meuf qui ne fait même pas l’effort de danser vu qu’elle sait très bien qu’elle peut choper des clients sans en faire des tonnes (ça sent l’étoile de mer). La #18 est souriante, danse un peu plus que la moyenne et essaye souvent d’établir un contact avec les clients. La #4 était vraiment mimi, c’était celle qui gagnait le plus d’argent, elle avait disparue aussi suite à une baston avec une autre fille du bar, mais on peut maintenant la retrouver à l’Erotica Pool Bar avec le numéro #40.

Forcément le bar fine est à 600 baths, comme partout sur la Plaza. Les filles attaquent au classique 2000/4000, mais comme à chaque fois, ça se négocie entre elle et vous.

 

La musique à l’Erotica Gogo Bar

Pour l’anecdote, lorsque le set de danseuses doit changer, le DJ prend un accent de manouche breton et sors un joli « ça va ou bien ? ». Il manque juste un petit « hein mon cousin » et on s’y croirait. Je ne sais pas trop ce qu’il raconte, j’ai demandé la traduction aux serveuses mais elles ont juste rigolé et ne m’ont pas répondu. Mais bon en parlant du DJ, personnellement je trouve la musique assez atroce, à base de techno/dance et remixs insupportables, avec rarement un son potable. Sauf hier soir, je ne sais pas pourquoi, il a passé des trucs vachement plus variés comme du Metallica ou du Eminem. Il a peut-être senti que je préparais un article sur l’Erotica Gogo Bar alors il a fait un effort.

Pour conclure, je vous conseille d’aller y faire un tour au moins pour boire une Chang pas chère. Avant je commençais toujours mes soirées par un apéro au Big Dogs, à l’entrée de la Plaza. Maintenant je vais systématiquement me poser à l’Erotica pour boire mes premières bières, vu qu’elles sont au même prix qu’au Big Dogs, mais avec des gogo danseuses en plus.

 

Si t'as aimé... fais tourner !

A propos de l'auteur

Sly Nakrap

Sly, aka Seulaï (สไล), est expatrié en Thaïlande et habite à Bangkok. Tout comme Bernie Noël il a 29 ans mais bientôt 32. Et tout comme Alain Delon, il aime bien parler de lui à la troisième personne, parce que ça fait genre c'est quelqu'un d'autre qui écrit ce texte pour parler de lui. Également connu sous les pseudonymes de Slylock Holmes et Anakin Slywalker, Sly aime bien raconter sa vie dans ses Chroniques, mais il ne le fait pas souvent car il a la flemme.

Lien Permanent pour cet article : http://www.buttersly.com/2012/05/20/erotica-gogo-bar-nana-plaza-bangkok/

5 commentaires

  1. sexfriend

    Le rendez-vous est pris alors! Dommage que l’erotica n’ait pas de site web pour mettre un visage (ou autre chose…) sur les numéros des danseuses…

    1. Butterfly Sly

      Yep ok rdv à l’Erotica quand tu seras de passage :)

  2. Sig

    Je confirme entièrement, mais comme ils ont fait descendre 2 des plus mignonnes à l’etage en-dessous,
    J’y vais plus souvent après la bière de début de soirée. Décor plus feutré, plus de place… Avant il y avait dans les toilettes la feuille de « statistiques » mensuelles des filles, par numéro.
    Intéressant, je dois encore avoir ça dans mes archives.

  3. ziflon

    salut,

    ben ecoutez les amis, pour moi c’est bon, c’est noté dns mon agenda.
    je pars demain soir pour bangkok , jai mon vol a 22h30 avec une escale a muscat ( OMAN ), et normalement je serai a bangkok a 19h le samedi et a l’erotica gogo bar a 19h30….. lol nan jdeconne , jprendrais une douche kan meme avant.

    le truc qui est bien c’est que je suis a coté de la plaza….. c pratique quand je serai bouré!

    en tout cas, ma soirée est programmé, une petite mousse au big dogs, ensuite un peu de spectacle a erotica gogo puis pour finir, une petite turlute au dr bj!

    yeah

  4. gef

    Bonsoir,

    Justement, j’en sort de l’Erotica.
    C’est vrai qu’on peut passer à côté sans le voir ! heureusement que je le cherchais !
    Très bonne musique : plutôt hard rock ! Et ce soir c’était topless ! Du coup j’ai bu tranquillement ma bière pour le régal des yeux et des oreilles.
    J’ai payé un drink à une nana pas causante mais tant pis !
    Petit bémol : on se gèle ! ils ont un problème avec la clim. ou quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge


Email
Print
WP Socializer Aakash Web